Citizen Tsuyosa Ice Blue : Test & Avis

7 juillet 2023

C’est le Top départ pour la sortie en France de la nouvelle gamme de Tsuyosa, des montres automatiques aux couleurs pop à l’excellent rapport qualité/prix. Commercialisée depuis l’été 2022 en quatre couleurs au prix de 299 €, c’est un succès – à la fois d’estime et commercial – pour Citizen. Cette année, quatre nouvelles couleurs sont proposées (3 cadrans bleus et 1 rouge) et c’est le modèle Ice Blue que Mr Montre a eu la chance de tester le temps d’un long week-end. Un best-seller assuré ? Réponse !

img 20230630 162148 resized 20230704 084403383

L’histoire de Citizen : made in japan !

Citizen est avec son grand rival Seiko une figure incontournable de l’horlogerie japonaise capable de rayonner à l’échelle mondiale. C’est à Tokyo, en 1930, qu’est créée la Citizen Watch Co, fruit de la fusion de l’usine Schmid et de l’atelier Shokosha. À partir de 1931, la production s’est développée avec une variété de modèles et de calibres fabriqués.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’équipement de production est confisqué et transporté à 200 kilomètres de Tokyo pour éviter les dommages de guerre, ce qui permet à l’entreprise japonaise de fournir l’armée.

La fin de la guerre a été l’occasion pour Citizen d’accélérer son expansion internationale et, en particulier, ses avancées techniques en présentant la Parashock (1956), la première montre japonaise résistante aux chocs. Pour la petite histoire, elle a été lâchée du troisième étage d’un immeuble sans que le mouvement ne soit endommagé. Puis tout s’enchaîne avec une première montre japonaise avec alarme en 1958, la première montre japonaise étanche en 1959. Une toute première montre à quartz en 1966, pour rivaliser avec Seiko et un premier chronographe automatisé en 1967.

Dans les années 1980, Citizen est devenu l’un des plus grands exportateurs de montres au monde et avec le temps. Citizen est aujourd’hui le premier groupe horloger mondial avec une marque d’une part et ses nombreuses filiales, dont la manufacture Miyota et les marques Bulova, Caravelle, Wittnauer, Accutron et plus récemment Frédérique Constant.

Test de la montre Citizen Tsuyosa Ice Blue

citizen tsuyosa collection complete

Il n’existe non pas un mais huit modèles de montres de la gamme Tsuyosa de Citizen. Chacun pourra ainsi y trouver son compte en fonction de la couleur du cadran :

  • Vintage Blue
  • Teal Blue
  • Ice Blue (référence NJ0151-88M) : c’est le modèle testé par MrMontre
  • Bleu
  • Vert
  • Red (PVD rose gold)
  • Jaune (un best-seller de la marque)
  • Noir

La collection Tsuyosa, dont le nom signifie « force » en japonais, se distingue par les déclinaisons de couleurs de son cadran. Après les versions jaune, verte, bleue et noire, sorties en 2022, place en 2023 à quatre autres couleurs de cadran : trois variantes de bleu et un cadran rouge (avec un bracelet vêtu d’un traitement PVD rose gold).

Notre modèle préféré ? Le modèle Ice Blue qui a été testé ici sur Mr Montre. Les spécifications techniques des versions 2023 des Tsuyosa sont les mêmes que celles de l’année dernière : boîtier en acier inoxydable poli d’un diamètre de 40 mm, étanchéité de 50 mètres, verre saphir sphérique avec une lentille grossissante à trois heures (pour le guichet de date), cadran au style néo-rétro assez minimaliste.

Point intéressant, les Tsuyosa ne subissent pas l’inflation. Elles sont toujours toutes commercialisées au prix de 299 €. Toutes ou presque car la Tsuyosa Red avec son boîtier/bracelet en PVD rose gold est facturée 50 € de plus.

First look : Design sport-chic, cadran soleillé turquoise, boîtier en acier de 40 mm, bracelet intégré au boîtier, couronne (presque) invisible à 4 heures.

Le boîtier

img 20230630 161848 resized 20230704 084344663 img 20230630 161111 resized 20230704 084348701

Les présentations étant faites, il est temps de mettre cette montre au poignet. La première impression est souvent la bonne : elle nous inspire immédiatement confiance et se fait vite oublier au poignet. Enfin, vous l’oublierez…mais vos amis remarqueront vite le cadran turquoise de la Tsuyosa Ice Blue et vous rappellerons vite qu’elle est bien là…

Le boîtier en forme de tonneau en acier inoxydable a un diamètre de 40 mm et s’adapte à la majorité des poignets masculins ou féminins, la montre est fine (seulement 11,70 mm d’épaisseur), le fond de boîte est transparent, signé Citizen, pour faire la part belle au mouvement automatique maison Citizen 8210 qui l’anime. Et elle est assez légère pour une montre en acier : 138 grammes.

Le cadran est protégé par un verre saphir sphérique qui a la particularité d’intégrer une lentille grossissante à trois heures pour le guichet de date. La Tsuyosa Ice Blue dispose d’une couronne crantée à quatre heures, couronne qui est (presque) invisible ; elle est affleurante au boîtier. Pratique pour les gauchers qui veulent porter la montre sur le poignet droit.

Elle est enfin annoncée comme étanche à 5 ATM, ou 50 mètres. Vous pourrez donc la garder au poignet pour vous laver les mains ou sortir sous la pluie. Mais pas plus. Ne comptez pas sur elle pour aller à la plage.

Le cadran & la lecture de l’heure

img 20230630 161152 resized 20230704 084345423 img 20230630 160717 resized 20230704 084246247

C’est LE point fort de cette montre. Le cadran soleillé turquoise de la Tsuyosa Ice Blue est une pure merveille. Surtout qu’elle intègre de nombreuses nuances de turquoise en fonction des reflets du soleil. Ce n’est pas qu’une pâle copie d’un cadran « Tiffany Blue ».

Exempté de numérotation, ce cadran est habillé d’index bâtons doublés à 6 heures et 12 heures, dont les finitions s’accordent à celles des aiguilles. On retrouve également un guichet date à 3 heures, magnifié par l’intégration d’une loupe au verre en saphir bombé de la montre.

L’extrémité des aiguilles des heures et des minutes, en plus des index, sont remplis de matière luminescente. Et comme le montre cette photo ci-contre, la lisibilité de l’heure la nuit est quasi parfaite ! Une vraie lampe torche (heureusement la luminescence « extrême » ne dure pas une nuit entière).

Pour le reste, on retrouve sur le cadran de cette montre la marque « Citizen » et une mention « AUTOMATIC » pour rappeler qu’il s’agit d’une montre à remontage automatique.

img 20230630 162520 resized 20230704 084422512

Difficile de rendre plus lisible l’heure la nuit ?

Le mouvement

img 20230704 075558 resized 20230704 084440561 img 20230704 075611 resized 20230704 084439610

C’est un autre des points forts de cette montre ! La Tsuyosa Ice Blue de Citizen est animée par un calibre automatique Citizen 8210 qui bat à 21 600 A / h (3Hz) et qui offre une confortable réserve de marche de 42 heures. La montre peut être remontée manuellement via la couronne ou automatiquement grâce à la force du poignet.

L’utilisation d’un calibre Citizen 8210 lui permet d’avoir une précision redoutable. Notre modèle de test n’a qu’un retard de 1 à 2 secondes par jour « seulement ». Un excellent score pour une montre qui n’est pas certifiée COSC. Notons enfin que si ce calibre propose un passage rapide de la date du jour, elle ne propose pas de stop-seconde. On ne peut pas tout avoir !

Pour les amateurs de petits détails, signalons que la masse oscillante a été personnalisée par les équipes de Citizen. Elle rappelle l’origine japonaise du mouvement, ainsi que les 21 rubis qui le compose. Le mouvement en lui-même n’est pas esthétiquement travaillé. L’ensemble « mouvement + masse oscillante » est doré.

Le bracelet

img 20230630 161057 resized 20230704 084329592 img 20230630 161040 resized 20230704 084325564

Il y a beaucoup à dire sur le bracelet en acier, intégré au boîtier, qui équipe notre Tsuyosa Ice Blue. Il est tout d’abord très confortable à porter grâce entre autres à sa finesse, sa souplesse et sa légèreté, et bien sûr sa qualité de fabrication.

J’ai l’habitude de ne pas porter « à moitié » les montres testées sur Mr Montre, et après trois jours d’utilisation intensive, avec des gants d’été et un blouson de scooter qui laisse parfois des traces sur le bracelet ou le verre (merci les boutons pression), ici la Tsuyosa ne montre aucun signe de fatigue. Pas même sur le fermoir. Il faudra néanmoins juger sur une plus longue période.

Ce fermoir est justement très bien conçu, de type boucle déployante, avec des boutons pressoir pour la mettre au poignet ou la retirer. De quoi donner encore plus de style à cette dress watch.

Un dernier point concernant le fermoir et les chaleurs estivales (ou simplement l’humidité) : il y a 3 micro-ajustements pour les amateurs de montres « collées au poignet » ou « avec plus d’espace entre la montre et le poignet ». Il faut un outil pour passer d’un micro-ajustement à l’autre.

img 20230630 160704 resized 20230704 084226963 img 20230630 160550 edit 2830092290064 resized 20230704 084229945

Récap technique

  • Boîtier : acier inoxydable poli
  • Taille : 40 mm
  • Épaisseur : 11,70 mm
  • Poids : 138 grammes
  • Cadran : bleu / turquoise soleillé, index et aiguilles intégrant une matière luminescente
  • Mouvement : Citizen 8210, 42 heures de réserve de marche, 21.600 A/h (3Hz), 21 rubis, remontage automatique, pas de stop-seconde
  • Verre avant : saphir (sphérique) avec une lentille grossissante à trois heures pour le guichet de date
  • Fond de boite : acier, vissé, avec fond ajouré pour apercevoir le mouvement
  • Bracelet : acier inoxydable avec boucle déployante et boutons poussoir
  • Résistance à l’eau : 5 ATM / 50 m
  • Garantie : 2 ans

L’avis de Mr Montre sur la Citizen Tsuyosa Ice Blue NJ0151-88M

img 20230630 160649 resized 20230704 084228469

Nous avons toutes les chances de penser que la Tsuyosa sera cette année encore un best-seller ! D’abord parce qu’il s’agit d’une tool watch particulièrement réussie sur le plan esthétique. Son boîtier de 40 mm (sans la couronne) peut convenir à tous les poignets, surtout qu’elle est fine (11,70 mm d’épaisseur), et son cadran Ice Blue est tout bonnement magnifique.

Ensuite parce que cette montre propose un bracelet intégré au boîtier, alternant finitions mates et polies, qui s’avère très agréable à porter (et à regarder). Et enfin car n’avons presque rien à lui reprocher sur le plan technique : calibre Citizen 8210 lui assurant une réserve de marche de 42 heures, matière luminescente très présente, aiguilles (trotteuse comprise) argentées fines et précises, fond de boîte transparent…

Oui notre esprit tatillon peut lui reprocher d’avoir une étanchéité de « seulement » 50 mètres (contre 100 mètres pour la PRX80 de Tissot par exemple), une réserve de marche qui n’est pas « week-end proof » (à 6 heures près, dommage !), une loupe pour le guichet de date qui rend difficile la lecture de la date sur certains angles, et un bracelet qui peut parfois (légèrement) grincer, mais vu son prix de 299 €, nous lui pardonnons tout !

À titre de comparaison, la PRX80 Automatic, qui a elle aussi un cadran pop et un bracelet intégré au boîtier, est facturée plus du double de son prix : 745 €. Signalons au passage pour les réfractaires à la couronne affleurante au boîtier qu’elle ne nous a jamais posé de problème. Elle a même une préhension exemplaire : il est très simple de remontre la Tsuyosa à une seule main à la seule force de son index.

Verdict : après l’avoir mise au poignet pendant un long week-end, nous ne pouvons que saluer l‘excellent rapport qualité/prix que propose cette montre ! Surtout que contrairement à l’année dernière où, succès oblige, Citizen a connu une pénurie de Tsuyosa tout l’été, la marque propose cette année des stocks suffisants pour permettre à toutes et tous d’acheter une Tsuyosa pratiquement sans attendre !

Découvrir la Citizen Tsuyosa chez Ocarat / 299 €
Avatar A propos de

Passionné de nouvelles technologies et de web depuis la fin des années 1990, Alexandre s'intéresse aux montres connectées et mécaniques depuis quelques années déjà. Pour se donner l'illusion de maîtriser son temps à défaut de le prendre !

9 Comments
  • Avatar
    Patrico
    14 juillet 2023 at 11 h 47 min

    Merci pour vos commentaires avisés sur ces trés belles découvertes, pour moi!
    Merci Thank you merci a Tous !

    Reply
    • Avatar
      Alexandre H.
      14 juillet 2023 at 20 h 36 min

      Merci à vous de nous lire !
      A.

      Reply
  • Avatar
    Drouet Christophe
    30 juillet 2023 at 0 h 56 min

    Merci a citizen pour une montre qu un gaucher peut porter sans faire un prêt a la banque.merci a vos commentaires et votre expertise.merci a tous

    Reply
    • Avatar
      Alexandre H.
      30 juillet 2023 at 20 h 49 min

      Bonjour et merci, ça fait plaisir 🙂
      A.

      Reply
  • Avatar
    LENAIN
    18 septembre 2023 at 6 h 14 min

    Où puis-je trouver un. Montre TSUYOSA sur PARIS
    Cdt

    Reply
  • Avatar
    Flo
    10 octobre 2023 at 21 h 26 min

    Je viens d’en faire l’achat aujourd’hui , j’adore !
    Par contre j’ai vu sur plusieurs avis qu’il n’y a pas de stop seconde, je viens de régler la mienne et elle se stop , une nouveauté ou la mienne a un soucis finalement ?

    Reply
    • Avatar
      Alexandre H.
      11 octobre 2023 at 9 h 16 min

      Bonjour et très bonne question ! La mienne était également pourvue d’une telle fonction.
      Bonne journée,
      A.

      Reply
  • Avatar
    Jean
    7 janvier 2024 at 7 h 26 min

    A partir de 2023 (attention aux stocks anciens encore revendus) le mouvement dispose du stop seconde.

    Reply
    • Avatar
      Alexandre H.
      8 janvier 2024 at 10 h 25 min

      Merci pour l’info très intéressante !
      A.

      Reply
Laissez un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter hebdo

vous pouvez vous désinscrire à tout moment ;)

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque samedi, recevez le meilleur de Mr Montre directement dans votre boîte email.

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment ;)

Merci !