Guide des montres vintage Américaine : Hamilton - Mr Montre
montre-vintage-hamilton

Guide des montres vintage Américaine : Hamilton

Publicité
Amazon
Publicité
Ocarat

Quand on pense aux montres vintage et à l’horlogerie en général, on pense tout naturellement à la Suisse. Bien que la Suisse soit aujourd’hui et de très loin le plus gros pays producteur de montres haut de gamme, ça n’a pas toujours été le cas. L’horlogerie mécanique est née en France au Moyen Age, l’Angleterre a joué un rôle déterminant dans la précision des garde-temps notamment au XVIIIe siècle et les Etats-Unis sont les précurseurs de l’horlogerie industrielle moderne notamment à cause de l’arrivée du train chez l’oncle Sam. Cela s’accompagnera de garde-temps toujours plus précis fabriqués en masse.

Dans cet article nous parlerons des marques Américaines réellement fabriquées aux Etats-Unis, certaines de ces marques existent toujours mais n’ont plus rien à voir avec l’esprit original avec lesquelles elles ont été crées.

Attention ! Beaucoup de mouvements Américains sont adaptés sur des boitiers modernes, généralement ce sont des mouvements de montres de poche, Américaines ou Suisses. C’est quelque chose que l’on voit beaucoup aux Etats-Unis, notamment dans le but de voir le mouvement à travers un fond de boitier saphir moderne et de redonner vie à des vieilles montres oubliées C’est totalement admis, cependant, si vous êtes à la recherche d’une montre entièrement originale, prenez garde et vérifiez bien que tout est d’origine.

Hamilton – Montre pas originale
Un exemple de mouvement montre de poche chrono avec un boîtier de montre bracelet moderne.

Hamilton – Montre pas originale
Montre aussi modifiée (Traces de soudures).

Hamilton

Hamilton - Manufacture à Lancaster
La marque Hamilton a été lancée à la fin du XIXe siècle à Lancaster, pays Amish en Pennsylvanie, c’est probablement la marque Américaine la plus connue, elle raisonne aujourd’hui comme un mythe dans l’esprit des américains. Elle commencera à externaliser sa production de mouvements en Suisse à partir de 1964 et finira ses opérations au Etats-Unis en 1969. Aujourd’hui c’est une des marques du groupe Swatch qui a essayé de garder une montre militaire typée américaine, avec un mouvement automatique Suisse à un prix très compétitif (- de 700 euros) mais ce serait le sujet d’un autre article.

Les différents modèles

Les Hamilton début de siècle

Difficile d’évoquer Hamilton sans parler des références 985 et 983 produites entre 1908 et 1918. Elles marquent le début de la démocratisation des montres bracelet. Ces montres étaient équipées de mouvements aux finitions très soignées. Les boîtiers ont des styles différents, certains de forme coussin ou gardant la forme originale toujours en vigueur à l’époque des montres de poche. Vous pourrez donc l’ouvrir par le fond de boîtier comme un gousset classique. La plupart des cadrans sont émaillés. L’émail est le matériau le plus durable utilisé pour les cadrans, vous verrez beaucoup de ces références avec des cadrans en excellent état sur Internet ce qui est souvent un point noir concernant l’achat de montres anciennes. Ces références furent progressivement remplacées par les 986, 986A puis 987 (à partir de 1926)

Hamilton ww1 trench watch
Un exemple d’Hamilton, d’origine trouvable sur internet avec les mots clés « trench watch ou ww1 watch » On peut tout d’abord penser à une montre de poche que l’on aurait adaptée plus récemment pour en faire une montre bracelet mais aux vues des attaches bracelet et à la disposition de la couronne, c’est bien une montre originale.

Hamilton coussin
Montre coussin dame mouvement 983 (environ 800$ sur ebay)

L’époque moderne

Dans les années années 20 commence la démocratisation des montres bracelet, avec elle, l’arrivée des montres de forme. On peut penser ce que l’on veut de cette période mais elle tout sauf ennuyeuse. Bien que certains seront réticents à porter des montres aussi anciennes, aux boîtiers moins résistants à l’humidité et aux mouvements pas encore équipés d’antichocs, il n’est en aucun cas un problème d’en porter une fréquemment voire régulièrement, les montres Américaines à cette époque étaient extrêmement fiables et résistantes et seront si elles sont bien révisées d’une précision suffisante pour une personne ayant une vie active. Vous devrez toutefois veiller à l’éloigner le plus possible de l’eau.


Les montres coussins équipées du mouvement 986 (1921-1923) 986A (1923-1926) ou 987 (1926-1927). Des cadrans aux aiguilles en passant par les boitiers, ces montres transpirent la période art-déco.
Hamilton coussin
Montre coussin / cushion watch (<500$ sur ebay)


Les montres carrées sont aussi un marqueur fort des années 20 et de la période art-déco, les mêmes calibres sont utilisés pour les montres coussins. Il sera plus facile d’en trouver des plus récentes produites dans les années 40 / 50 avec des cadrans modernes et des antichocs (calibre 730).

Hamilton carrée
Montre carrée / square watch des années 20 (entre 100 et 500$ sur ebay)


Les montres tonneaux sont elles aussi équipées dans les années 20 des calibres 986 /987 puis avec des mouvements tonneaux spécialement dédiés de la série 982 produite entre 1935 et 1951.
Hamilton tonneau
Montre tonneau / barrel watch de 1936, équipée du calibre 982


La « seckron » produite à partir de 1935, très jolie montre équipée du 980A ou 980B, prisée des collectionneurs dite « doctors watch » pour sa petite seconde très lisible permettant au médecin de déduire le nombre de pulsations par minute du cœur.

Hamilton 9 seckron
Seckron équipée du 980A (entre 300 et 800$ sur ebay)


Les montres militaires : Pendant la deuxième guerre mondial, Hamilton concentrera sa production sur les montres destinées aux soldats. Ces montres robustes, bien que produites en grandes quantités ont été majoritairement détruites après la guerre pour ne pas concurrencer les montres civiles, elles sont donc assez rares et ont l’avantage pour la plupart d’avoir un fond de boîtier vissé plus résistant à l’eau. Beaucoup de montres « militaires » Hamilton ont été produites en Suisse dans les années 70, 80 et sont toujours produites, pour vérifier qu’il s’agisse bien d’une montre WW2, assurez-vous que le calibre soit bien un 987 ou 987A.

Hamilton 10 ww2
Hamilton 2e guerre mondiale équipée du mouvement 987A (environ 300$). On peut voir de l’usure, la plupart des montres produites étaient chromées ce qui constitue le principal inconvénient des montres de cette époque.


Hamilton « Howard » Howard est la société achetée par Hamilton en 1931, plus de 1000 montres furent produites pour protéger les intérêts d’Hamilton dans la marque. C’est donc plutôt une gamme assez rare produite entre 1942 et 1949.

Hamilton howard
Hamilton Howard (environ 400$ sur ebay)


Hamilton Otis reversible, montre similaire à la Jaeger Reverso, produite à partir de 1938 donc après la Reverso. Cette montre ne sera plus produite suite au brevet de Jaeger.

Hamilton reversible
Un exemple de montre rare vendue entre 1000 et 1600 $ Montre plaquée 14 carats équipée du calibre 982.


L’innovation « Ventura » et la fin de l’aventure Américaine

C’est en janvier 1957 que la « première montre électrique » fût mise sur le marché après 10 ans de recherche. C’est le fruit d’une course technologique effrénée avec Elgin qui promettait la première « montre électronique » depuis 1952. Bien que l’échappement de la Ventura reste mécanique, la montre fonctionne à l’aide d’une pile. A cette époque, la manufacture Américaine avait une maitrise impeccable dans le processus de production d’une montre mécanique, malheureusement les premières montres électriques sorties d’usine dotées du calibre 500 n’étaient pas totalement au point et faisaient l’objet de pannes fréquentes. Elle se fera rapidement détrôner par la Bulova Accutron en 1960, montre électronique cette fois à la fréquence de 360Hz. La fréquence est un critère déterminant dans la précision d’un mouvement et les montres électriques ou mécaniques ne dépassent pas 5 Hz. Peu de répit pour Bulova avant l’arrivée sur le marché en 1969 de la première montre quartz, la Seiko Astron à la fréquence de 8192 Hz ce qui coïncide avec le déplacement des opérations pour la marque Américaine vers la Suisse.

Hamilton ventura
Hamilton Ventura (entre 400 et 4000$ sur ebay)

Hamilton mouvement 505
Mouvement 505

Les Hamilton Ventura sont aujourd’hui mieux connues et il est facile de trouver des réparateurs de montres électriques spécialisés. Contrairement à la croyance populaire, il est toujours possible de se procurer des piles (référence 387S).


Comment dater précisément son Hamilton ?

La grande majorité des montres de poche Hamilton ont un numéro de série qui commence par « 1 » dès 1893. Plus le nombre est grand, plus la montre sera récente. Il est important de bien regarder le numéro de série sur le mouvement et non sur le boitier.

D’autres types de numéros de série verront le jour à partir de 1930, des numéros commençant par H, Y ou G. Toutes les informations sont disponibles sur le site des collectionneurs de montres et d’horloges. Vous pourrez dater facilement votre montre à partir du calibre ou du numéro de série sur le moteur de recherche.

Hamilton mouvement 750
Par exemple on voit sur la photo ci-dessus inscrit 750, parmi les informations fournies par NAWCC, on sait que le mouvement a été produit de 1950 à 1954.


Dernier conseil avant d’acheter

Hamilton est une marque très enviée pour sa fiabilité, tous les modèles fabriqués avant 1964 sont le symbole d’une Amérique réputée pour ses produits de très grande qualité bien avant la généralisation de l’obsolescence programmée. Pour cette marque, difficile de se tromper mais veillez tout de même à bien vérifier l’époque et l’origine des pièces. La plupart des pièces intéressantes sont situées outre-Atlantique mais avec un peu de persévérance et de négociation dans la langue de Shakespeare, vous pourrez vous porterez acquéreur d’une montre haut de gamme à petit prix.

ARTICLES SIMILAIRES

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque samedi, recevez le meilleur de Mr Montre directement dans votre boîte email.

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment ;)

Merci !