lip t18 original une min

LIP T18 Original : un mouvement manufacture franco-suisse

3 février 2023

LIP, LIP, LIP, houra ? Si cela fait quelques années déjà que la maison horlogère française avoue travailler sur un nouveau calibre manufacture, nous avons aujourd’hui plus d’informations à son sujet. Il s’agit d’une édition remaniée et augmentée du calibre T18 de la marque qui vient de fêter ses 90 ans d’existence ! Les premières montres LIP qui seront équipées de ce calibre baptisé T18 Original seront commercialisées en septembre.

T18 : un calibre créé en 1933

C’est donc en 1933 qu’a été présenté le calibre T18, développé par André Donat à la demande d’un certain Fred LIP, alors directeur technique. Qu’a ce calibre de si particulier ? « Pour la première fois, on divise la fabrication des pièces en plusieurs étapes et l’on monte à la chaine les différentes pièces qui compose le mouvement. Le T18 devient donc le premier mouvement français fabriqué en série, réparable et révisable par tous les horlogers revendeurs de la marque », nous précise aujourd’hui la maison bisontine.

Détail intéressant, un certain Youri Gagarine a porté pour son vol spatial de 1961 une montre Sturmanskie (« navigateur » en russe) dont le calibre est un T18 « non officiel », les plans et méthodes de fabrication ayant été volés par plusieurs manufactures soviétiques dans les années 30.

sturmanskie 1

Une montre Sturmanskie équipée d’un calibre T18 « non officiel »

T18 Original : les nouveautés

Avec des dimensions et des spécifications identiques au tout premier T18 de 1933, ce mouvement permet à la marque française de renouer avec ses origines. Seul le coq a été légèrement redessiné pour devenir traversant, et gagner en solidité. Il donne la nouvelle signature visuelle à ce mouvement maison.

LIP choisit donc toujours un calibre conçu pour fonctionner sur des montres équipées de boîtiers en forme de tonneau. Sur le plan technique, les pièces du calibre T18 Original sont usinées en Suisse par la manufacture La Joux-Perret et ensuite décorées et assemblées par Humbert-Droz à Besançon. Il propose un mouvement mécanique à remontage manuel fonctionnant à 21 600 oscillations par heure et autorise une réserve de marche de 42 heures.

Ce calibre équipera les modèles mécaniques de la collection Churchill (d’où l’illustration en haut de cette actualité) à partir de septembre 2023.

lip t18 original

Nouveau calibre T18 Original

 

Avatar A propos de

Passionné de nouvelles technologies et de web depuis la fin des années 1990, Alexandre s'intéresse aux montres connectées et mécaniques depuis quelques années déjà. Pour se donner l'illusion de maîtriser son temps à défaut de le prendre !

9 Comments
  • Avatar
    Gabriel
    5 février 2023 at 9 h 35 min

    Très bonne nouvelle pour la collection Lip.
    Dommage qu’il ne s’agisse a priori pas d’un mouvement maison, ni d’un calibre ayant une quelconque parenté avec le T18 originel, mais bien d’un LJP 736 que d’autres compagnies emboitent également.

    Reply
  • Avatar
    Henri
    8 février 2023 at 2 h 57 min

    Une arnaque marketing?

    Reply
  • Avatar
    Luc Liebelin
    8 février 2023 at 12 h 50 min

    La politique de LIP m’étonnera toujours.
    Pour vouloir absolument garder les noms et numéros de mouvement ? Ça dévalorise le marché des montres LIP anciennes. Surtout que pour le prix d’une copie neuve, on peut largement s’offrir une montre vintage en parfait état.
    Concernant ce nouveau mouvement, ce serait plutôt une seconde centrale, voire pas de seconde vu l’architecture et l’agencement des pignons. Le T18 a une ancre latérale, ce qui permet de décaler le pignon des secondes vers le centre du mouvement, en dessous des aiguilles heures et minutes. (A moins que le dessin du mouvement ne soit pas le modèle définitif) Quand à la dénomination T18, il serait plus souhaitable de la changer, car cela va induire des erreurs possibles lors de la commande de pièces de rechange pour les horlogers chargés de la réparation et de l’entretien des montres. Une nouvelle dénomination T18-A ou T18-23 (23 pour 2023 l’année de sa sortie d’usine) serai bien plus judicieuse.
    Quant-à l’illustration de l’article, la montre de Yuri Gagarin n’est pas une Zvezda équipée du mouvement Zaria 2602 copie sous licence du LIP T18. C’est une Sturmanskie équipée d’un mouvement rond dérivé du LIP R26, 15 rubis sans antichoc à seconde centrale, la montre des pilotes de chasse russes dans les années 50-60.

    Reply
    • Avatar
      Alexandre H.
      8 février 2023 at 13 h 03 min

      Bonjour et merci pour ce commentaire très instructif !

      Reply
  • Avatar
    Luc Liebelin
    8 février 2023 at 13 h 16 min

    J’ajouterai que si le prix moyen d’une LIP T18 ancienne en parfait état se situe en moyenne aux alentours de 300€, je pense que la nouvelle « T18-23 » devrait sortir à un prix bien plus élevé, plus aux alentours de 800 à 900€…
    Alors à vous de voir, mais pour un passionné d’horlogerie, rien ne vaut l’original ancien en comparaison avec une copie moderne trois fois plus cher…

    Reply
  • Avatar
    Jacques
    2 avril 2023 at 19 h 22 min

    Bonjour Luc,

    Je conçois que pour un connaisseur tel que vous ce genre de nouvelle puisse susciter de la défiance et des regrets, cependant pour les amateurs lambda dans mon genre ça reste une bonne nouvelle. D’une part parce que je n’ai à ce jour jamais trouvé une T 18 originale qui fut en parfait état (je ne doute pas que cela existe mais encore faut-il bien connaître le marché et les lieux de vente) et que d’autre part l’idée d’une résurrection fût-elle « approximative » de cette montre devenue mythique avec le temps est pour moi l’occasion de la porter enfin dotée d’un remontage mécanique étant donné que je ne supporte pas les montres à piles (allergie) et que la réédition T26 avec le mouvement automatique me semble bien pire en terme de dévoiement de l’original que ce qui est à venir avec ce futur modèle. Je ne sais ce qu’il en sera du prix de vente mais de toute évidence ce ne sera pas un frein à la vente de ce modèle.

    Reply
  • Avatar
    Olivier
    5 avril 2023 at 13 h 42 min

    Bonjour, je possède pour ma part une T18 originale, estimée autour de 1940, dans un très bon état, comme quoi ça peut encore se trouver! Et je suis assez intrigué par cette réédition moi aussi, car j’hésitais à acquérir une T26 automatique, mais l’épaisseur du boîtier me convainc moyennement, pour l’avoir essayée. Pas complètement rédhibitoire, mais je pense attendre avec impatience la future T18 pour me faire ma propre opinion. Je rejoins par contre le commentaire de Luc dans le sens où il faudrait idéalement la proposer à un prix relativement contenu, sachant qu’on trouve des vintages à bien moins de 500€. Cependant j’ai des doutes, car le mouvement de la T26 est un miyota très répandu et assez basique, ce qui peut expliquer le prix relativement contenu. Dans le cas d’un LJP façonné par Lip, à voir….

    Reply
  • Avatar
    Jacques
    1 février 2024 at 11 h 35 min

    Bonjour,

    Voici un an que ce projet T18 a été annoncé et je ne vois toujours rien venir à l’horizon.
    Quelqu’un a-t-il des nouvelles ?

    Merci

    Reply
    • Avatar
      Alexandre H.
      1 février 2024 at 15 h 12 min

      Bonjour,
      Très juste. Au salon organisé par Ocarat en fin d’année dernière, on nous annonçait une sortie en février. Ça ne devrait plus tarder ?
      Affaire à suivre,
      A.

      Reply
Laissez un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter hebdo

vous pouvez vous désinscrire à tout moment ;)

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque samedi, recevez le meilleur de Mr Montre directement dans votre boîte email.

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment ;)

Merci !