Objectif Horlogerie : On a testé l’initiation

formation horlogerie

Vous avez toujours eu envie de démonter et remonter votre montre automatique et découvrir le mécanisme ? Mais voilà, vous ne voulez pas prendre de risque avec votre garde-temps perso ! Et si vous testiez Objectif Horlogerie? Payer 290€ pour une initiation à l’horlogerie, est-ce une bonne idée ? Nous avons testé pour vous.

Commençons par le commencement ! Nous sommes en 2016 et si je désire savoir comment réussir à la perfection mon cheesecake et briller devant mes amis le soir, je peux me rendre sur internet et trouver la recette et la préparation, puis sur Youtube pour voir comment faire. Je montrerais par la même occasion que je sais finalement faire quelque chose de mes 10 doigts, le tout en rendant heureuse cette amie devenue obsédée par le “fait maison”. Après quelques essais, je réussirai à faire un cheesecake convenable, avec ce fameux look “fait maison”. Bref, sur internet on trouve de tout ! Comment draguer, rompre, cuisiner, piloter un Jumbo Jet ou encore s’initier à la physique quantique. Internet c’est beau, magique, c’est la vie.

Côté horlogerie, on pourrait imaginer que c’est la même chose. Et on aurait raison. Quelques recherches suffisent pour accéder à tout un tas de tutos permettant de démonter et remonter un Unitas. Photos à l’appui. Il y a même une chaîne Youtube qui explique comment réparer les montres les plus célèbres (Sea Master, Daytona, etc). Mais seul, vous prenez un risque !

C’est donc curieux que je suis allé à cette initiation à l’horlogerie, me demandant, sans aucune idée reçue, ce que je pouvais y trouver de plus que sur internet et forcément. Est-ce que le prix était justifié ? Après tout, 290€, c’est une somme.

Comme un gosse, je me suis rendu rue de Rivoli. L’accueil est chaleureux. Posé sur un canapé, je discute un peu avec Samir et Jean-Yves, les créateurs du concept (et nos guides durant la mission), ainsi qu’avec les autres participants. Nous sommes 5 sur un total de 6 maximum. Un nombre réduit qui, associé à l’atmosphère générale, procure un confort appréciable. Ce « bien être » est l’un des trois éléments essentiels à cette formation.

Accueil objectif horlogerie

Trois éléments qui font la différence

On passe ensuite dans l’autre pièce. Celle des ateliers. Chaque poste est soigneusement préparé et tout y est placé de façon chirurgicale. Après tout, on va opérer à cœur ouvert. Le matériel est de première qualité et le mouvement Unitas 6498 de chez ETA, enfermé sous cloche, laisse paraître ses côtes de Genève brillant sous la lampes d’horloger. C’est le deuxième point important. On ne travaille pas dans le désordre (horlogerie oblige), avec des outils usés sur un vieux mouvement aux roues abîmées et aux axes tordus (ce qui a tout de même un certain charme). C’est un détail, mais il contribue au plaisir. Car c’est le but premier de cette session : prendre du plaisir à bidouiller la bête sans aucune perturbation.

lunette d'horloger objectif horlogerie

Cette initiation devient même une mini formation lorsque Jean-Yves entame le cours sur le temps. Des anecdotes intéressantes venant illustrer un propos qui, sous le couvert d’une petite histoire, vous amène un bagage théorique nécessaire. Une théorie sur laquelle Samir enchaîne. Après tout, il faut connaître les règles avant de jouer. Et c’est d’ailleurs l’un des points forts : les explications sont accessibles à tout le monde, même si vous n’y connaissez peanuts en horlogerie. C’est tout l’intérêt d’apprendre d’un homme de métier. Il vous transmet un savoir, à sa façon et forcément, ça rentre vite et pour longtemps. Et c’est le troisième point et le plus important de tous : la transmission de connaissances.

Samir Jean-Yves

Une fois la théorie balayée, on connaît le fonctionnement d’un mouvement mécanique classique. Les termes commencent à rentrer et le mot barillet ne fait plus apparaître un revolver dans notre esprit. On ôte alors la cloche, vêtu de la fameuse blouse blanche, on saisit le porte-mouvement à deux doigts, on place la loupe devant l’œil et on observe un ETA UNITAS 6498, fasciné par les oscillations du balancier. La mission : tout démonter puis tout remonter.

mouvement auto Mouvement automatique Rouage du mouvement

Durant chacune des étapes, nous sommes assistés et guidés. Tel un enfant tentant de tenir droit sur un vélo auquel on a enlevé les petites roues. Mais cette aide est savamment dosée, de sorte qu’on apprenne, qu’on progresse et qu’on mémorise. Une aide qui nous suivra jusqu’au remontage. A la fin, nous sommes fiers et notre cerveau, lui est rempli d’un tas d’informations solidement gravées. Informations que l’on pourra se remémorer grâce à un guide très bien fichu à mettre entre toutes les mains des étudiants en horlogerie. On peut alors reproduire ce que l’on a vu, chez nous ou ailleurs.

formation objectif horlogerie élève objectif horlogerie

Et c’est ainsi que les trois éléments précédents prennent tout leur sens. C’est là que la différence se fait avec internet et que cette initiation justifie sa raison d’être et son coût. Le confort général, la sympathie des formateurs, l’environnement, le matériel de qualité et l’espace dont on bénéficie permettent de se focaliser sur les connaissances que l’on reçoit. C’est à dire qu’à aucun moment on ne déconnecte. On reste attentif et on en retient donc un maximum de choses. Ce confort est alors associé à cette transmission de connaissances. Là où internet nécessite une démarche longue, lente et parfois très laborieuse, obligeant à se trouver des mouvements, à s’acheter des outils, à s’accorder l’espace et le temps nécessaire, à reprendre de nombreuses fois certains points obscures, l’initiation s’en affranchit totalement et nous livre du pur concentré de fun et savoir. On va nettement plus vite. Ce qui, dans le cas d’un démarrage, offre un gain de temps et de plaisir non négligeable.

objectif horlogerie

Travail d'équipe fréquence du mouvement

C’est franchement un excellent moyen d’entrer dans l’univers horloger, ou de satisfaire une petite curiosité. En fait, ce n’est pas une alternative. Cette initiation est une quasi nécessité pour quiconque souhaite s’y mettre à fond derrière. N’y voyez pas de publi-rédac ou de pub déguisée. Si ça avait été mauvais ou mal fait, je l’aurais mentionné. Mais là, je ne peux que saluer la qualité et le professionnalisme. Tout a été judicieusement pensé et mis en place avec la volonté de bien faire.

objectif horlogerie objectif horlogerie

Alors vous allez me dire : “oui mais après ton initiation,  il faut aussi acheter le matériel, les mouvements et se trouver de l’espace et du temps”. Certes, sauf qu’à ce moment-là vous savez :

  1. Si vous aimez ça (ce serait dommage d’acheter des choses pour ne s’en servir qu’une fois)
  2. Quoi acheter (quels outils sont nécessaires, où les trouver et enfin vers quels mouvement s’orienter)
  3. Dans quelles conditions se mettre (comment s’organiser dans l’espace, utiliser ses outils et être efficace)

Alors oui, on peut toujours s’affranchir de ce tremplin. Mais ce serait dommage, car cette initiation apporte à la fois d’excellentes bases mais permet aussi de passer un super moment, sans pour autant ne s’adresser qu’aux fans de l’horlogerie. Elle réussit le coup rare de divertir et d’instruire. C’est une sorte de lieu d’apprentissage moderne. Une école 2.0 qui gagnerait à se démocratiser tant elle motive à avancer. De fait, non seulement je la conseille, mais je pense même que ce serait un super cadeau pour un ou une amie fana de montres ou de mécanique. Toutefois, n’y voyez pas un moyen de s’affranchir d’une véritable formation en horlogerie.

ndlr : notez qu’il est possible d’assembler entièrement sa propre montre, guidé par les mentors et de repartir avec. Le prix est bien plus élevé, mais vous repartez avec VOTRE montre  que vous aurez calibré vous même !

Plus d’info sur Objectif Horlogerie

ARTICLES SIMILAIRES

Abonnez-vous à la NewsLetter

Chaque samedi, recevez le meilleur de MrMontre directement dans votre boîte mail.