Laco Neapel 39 et Palermo 39 : deux nouvelles montres pilote incontournables

Laco Neapel 39 et Palermo 39 : deux nouvelles montres pilote incontournables

Publicité
Montre Homme
Publicité
Ocarat

Experte dans la fabrication de montres pour les pilotes professionnels, la Maison horlogère allemande Laco accueille ce mois-ci deux nouveaux garde-temps baptisés Neapel 39 et Palermo 39. Il s’agit plus précisément des dernières versions en date des fameuses montres de pilote Flieger, qui se parent ici de dynamiques touches de orange, faisant référence aux nombreux orangers qui parsèment l’Italie méridionale et la Sicile.

Ce n’est pas la première fois que Laco s’inspire des Flieger « Beobachtungsuhren » ou encore « B-Uhr », des montres d’observation nées dans les années 30, entièrement destinées au domaine de l’aéronautique. Celles-ci avaient la particularité de s’équiper de cadrans sobres, larges et parfaitement lisibles, mais aussi de permettre une manipulation facile avec des gants de pilotes.

Laco Neapel 39
Laco Palermo 39

Pour ces deux nouveaux garde-temps, la marque allemande a misé sur la couleur avec des accents vitaminés d’orange au niveau des chiffres, des index, des aiguilles et des surpiqûres du bracelet. Un choix qui réveille le regard, qui dynamise chacun de ces modèles, et qui apporte une lisibilité incomparable.

La Neapel 39 et la Palermo 39 de Laco se parent toutes deux d’un simple boîtier en acier inoxydable de 39 mm avec finition brossée ; une taille plus compacte que les versions précédentes. Il est complété d’une étroite lunette laissant toute la place au grand cadran, et d’un bracelet en cuir de veau noir avec les fameuses surpiqûres orange ainsi qu’une boucle en acier. Sur le côté du boîtier, on trouve la traditionnelle couronne en oignon permettant un réglage facile.

Laco Neapel 39
Laco Palermo 39

Vous l’aurez compris, le cadran prend pas mal de place sur ce duo. Le fond noir mat fait ressortir à merveille les éléments orange. De plus, les chiffres et aiguilles sont remplis de revêtement Superluminova pour garder une visibilité optimale dans le noir. La Neapel 39 offre un affichage classique des heures, minutes et secondes, on parle alors de « Type A », tandis que la Palermo 39 se fait légèrement plus complexe et technique avec les minutes dans le cercle supérieur, et les heures marquées dans un disc central, soit un « Type B ».

À l’arrière de ces montres, le verre saphir permet d’admirer le mouvement. Il s’agit plus précisément d’un calibre automatique Laco 21(base: Miyota 821A) de 21 rubis, avec les trois aiguilles et la fonction stop seconde, garantissant une réserve de marche de 42 heures.

Laco Neapel 39
Laco Palermo 39

Petit bonus : Laco permet, pour ceux qui le souhaitent, de faire graver un message au dos de ces garde-temps, mais aussi d’opter pour un calibre supérieur ; le Laco 31 avec cette fois 60 heures de réserve de marche.

Pour conclure, on apprécie pas mal le look robuste et utilitaire de ces deux montres, mais aussi la subtilité des détails ainsi que le orange très punchy. Laco nous propose ici de beaux modèles inspirés des Flieger, à un prix très accessible.

Prix : 340€

ARTICLES SIMILAIRES

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque samedi, recevez le meilleur de Mr Montre directement dans votre boîte email.

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment ;)

Merci !