LIP : Saga d’une manufacture horlogère hors du commun

montres LIP

De petit atelier de montres à grand nom de l’horlogerie française, la marque Lip a su défier le temps et se faire une place de choix avec des modèles innovants au design particulièrement avant-gardiste.

En 1867, Emmanuel Isaac Lipmann, issu d’une famille d’horlogers alsaciens, ouvre un petit atelier d’horlogerie à Besançon, dans le Doubs. « Le Comptoir Lipmann » se développe rapidement et devient une véritable entreprise en 1893.

Les enfants de Lipmann, Ernest, Camille et Jenny, participent au développement de la marque, chacun dans un domaine différent. La manufacture ne cesse alors d’entreprendre et d’innover en proposant des modèles encore jamais vus dans le monde horloger.

En 1904 notamment, Lip fait appel à Pierre et Marie Curie pour créer les premiers cadrans phosphorescents, grâce à l’ajout de sulfure de zinc au radium.

LIP Pierre & Marie Curie

Un peu plus tard, en 1908, la marque est déposée et les cadrans de montres sont alors frappés du sigle Lip.

Un essor fulgurant, des modèles révolutionnaires mais aussi une distribution novatrice puisque la marque organise en 1910 une campagne de promotion dans la presse.

En 1935, Lip commence à fabriquer une petite série de Type 10. Ces montres de bord de l’aéronautique équiperont la fameuse « Croix du Sud » de Jean Mermoz.

La renommée de Lip s’accroît encore un peu plus en 1948, quand le garde-temps T18 est offert à Sir Winston Churchill par le gouvernement français afin de le remercier des services rendus durant la Seconde Guerre Mondiale.

LIP De Gaulle & Churchill

Nouvelle révolution en 1952, lorsque la manufacture horlogère créé la première montre électrique baptisée Electronic, et surprend une fois de plus par son côté avant-gardiste.

De même, en 1967, le modèle Nautic-ski voit le jour à l’occasion des cent ans de l’entreprise. Il s’agit de la première montre étanche à 200 mètres (20 ATM) sous l’eau. Celle-ci est équipée d’une lunette tournante intérieure située sous le verre afin d’éviter tout déplacement pouvant provoquer un accident nautique.

La marque Lip est également réputée pour ses prestigieuses collaborations. En 1968, la De Baschmakoff, une montre française mécanique à lecture digitale, fait sa première apparition. Elle est le résultat de l’association du visionnaire Fred Lip au designer et coloriste François de Baschmakoff.

En 1974, Claude Neuschwander, nouveau directeur général de Lip, fait appel à 7 designers différents : Roger Tallon, Rudolf Meyer, Marc Held, Michel Boyer, Isabelle Hebey, Michel Kinn et Jean Dinh Van. Résultat ? 1975, une collection de montres au look particulièrement futuriste et original.

lip roger tallon

LIP modernise ses succès

L’année 2014 marque le grand retour de la Nautic-ski sur le devant de la scène car c’est elle qui accompagnera le navigateur Eric Tabarly dans son tour du monde en solitaire sans escale.

LIP Nautic ski

En 2015, c’est cette fois aux femmes que l’horloger décide de s’adresser avec Juliette&Henriette, une gamme de montres fines et élégantes ponctuées d’une touche vintage.

Il va sans dire que Lip est une référence dans le monde de l’horlogerie auquel elle aura apporté des créations aussi innovantes qu’étonnantes. Des montres Made in France, alliant qualité et prix accessibles, bousculant les codes de cet univers dans un objectif d’excellence et d’innovation constant.

ARTICLES SIMILAIRES

Abonnez-vous à la NewsLetter

Chaque samedi, recevez le meilleur de MrMontre directement dans votre boîte mail.