Seiko SKX007 : Test & avis

Test de la seiko skx007

Aujourd’hui Mr Montre revient sur l’une des montres mythiques de l’horloger Seiko, la diver la plus prisée des fans de stylewatch : la Seiko SKX007. Robuste, automatique, personnalisable et surtout accessible, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce modèle incontournable.

La Seiko SKX007 est une vraie légende dans le monde de l’horlogerie, à tel point, que des dizaines de topics lui sont dédiés sur les forums d’amateurs en France tout comme à l’étranger. Certains l’adorent, d’autres la critiquent mais ce qui est certain, c’est que cette « toolwatch » ne laisse personne indifférent.
Mais avant de nous attarder sur ce qui est probablement LA montre idéale pour débuter une collection de plongeuses automatiques, prenons quelques minutes pour parler de la maison japonaise Seiko.

L’histoire de cette manufacture débute à Tokyo en 1881 alors que le jeune Kintaro Hattori, tout juste âgé de 22 ans, ouvre son atelier de réparation d’horloges. 11 ans plus tard, Tsuruhiko Yoshikawa rejoint Kintaro et crée ensemble la marque « Seikosha ». En 1895, les deux associés lancent la Time keeper, leur première montre de poche. En 1913, la société nippone fabrique et distribue sa première montre-bracelet, la Laurel. Le nom Seiko qui résonne aujourd’hui dans toutes les boutiques de montre, apparaît pour la première fois en 1924. Dès lors, elle a multiplié les innovations technologiques pour devenir une véritable « manufacture » qui fabrique en toute autonomie la totalité des pièces qui intègrent leurs modèles.

Test de la Seiko SKX007

seiko skx007 zoom
Revenons à ce qui nous intéresse aujourd’hui, la review de ce best-seller que la maison japonaise fabrique depuis 1996.

Avant de rentrer un peu plus dans le détail de la montre, vous devez savoir que cette digne descendante de la Seiko 7002 existe avec deux références la SKX007J et la SKX007K. Les deux versions sont identiques au niveau du look, intègrent les mêmes composants et pourtant le prix diffère ! Les versions J sont généralement vendues 50 à 60 euros plus chère que les versions K. La légende voudrait que la SKX 007J soit fabriquée au Japon, alors que la SKX007K pourrait provenir de Malaisie, de Singapour ou encore de Hong Kong. Cette rumeur provient en partie de différents échanges avec le SAV de la marque et relatés par des forumeurs. Dans tous les cas, cette information n’a jamais été confirmée par Seiko qui insiste d’ailleurs sur le fait que la qualité est identique quelques soit sa référence ou sa provenance.

Sachez qu’il existe néanmoins un moyen de reconnaître la version J de la K. A 6 heures sur le cadran de la version J est inscrit « 21 jewels », précision absente de la version K. Tout aussi subtil, à gauche de l’index des 6 heures apparaît l’indication « made in japan » suivie de la référence du mouvement, alors que la SKX007K n’affiche que la référence du mouvement. Il y a un certain snobisme à posséder une J plutôt qu’une K mais en toute franchise la qualité des deux références est identique.

Le boîtier

First look : Massivement élégante !

Au niveau des dimensions, le boîtier en acier brossé inoxydable 316L mesure 42,5mm de diamètre ou 45,5mm si l’on compte la couronne. De corne à corne la boîte fait 46mm, pour une épaisseur de 13,25mm. Une taille qui ne convient peut-être pas au petit poignet mais qui reste relativement classique pour une plongeuse.

seiko skx007 zoom2

La montre est équipée d’une lunette rotative unidirectionnelle de 120 crans avec un insert noir mat. Sa circonférence est doublement crantée ce qui permet une prise en main relativement agréable. La lunette est jalonnée de marquages argentés de 10 à 50 ainsi qu’un repère photoluminescent centré dans un triangle inversé et situé à 12 heures.

seiko skx007 couronne

Contrairement à 90% des montres où la couronne est traditionnellement positionnée à 3h, celle de la SKX007 est désaxée et située à 4h. Son utilisation reste toutefois basique. Une fois dévissée, le premier cran permet de régler le jour et la date, et le second cran pour définir les heures et minutes.

seiko skx007 fond de boite

Au centre du fond de boîte vissé et poli miroir, figure l’illustration d’une immense vague, qui à l’image d’un tsunami, s’apprête à tout détruire sur son passage. En plus du logo de la marque, cette gravure est également entourée de quelques informations techniques : le calibre, le numéro de série de la montre, la matière de la boite et les inscriptions « scuba diver’s » rappelant ce pourquoi cette Seiko est destinée.

Le cadran & les aiguilles

C’est sous un verre Hardlex, innovation signée Seiko, que l’on découvre le cadran de ce garde-temps. Sous ce nom technique se cache en réalité un verre minéral durci qui permet de résister aux coups et aux éraflures.

seiko skx007 zoom sur le boitier

Le fond noir du cadran arbore de gros points blancs en face des heures alors que la lecture des minutes/secondes s’effectue à l’aide d’un très discret chemin de fer marqué de fins traits blancs.

Le logo Seiko et la note « automatique » culminent à 12h alors que l’inscription rouge « Diver’s 200m » est placée à 6h.

Un guichet double fenêtre de forme rectangulaire est situé à 3h. Il permet d’afficher la date ainsi que le jour de la semaine à l’aide de ses 3 premières lettres. Du lundi au vendredi, les jours de la semaine sont inscrits en noir sur fond blanc, alors que le samedi est inscrit en bleu et le dimanche en rouge.

La montre permet l’affichage du jour sur 2 langues. Dans notre cas, elle affiche les jours en français et en anglais. Il suffit de tirer la couronne d’un cran et de la tourner pour faire apparaître alternativement le jour en anglais puis en français et de s’arrêter sur le jour dans la langue souhaitée.

seiko skx007 diver

Les aiguilles sont assez graphiques et relativement visibles. Elles sont chromées sur les bords et recouvertes d’un traitement luminescent, le Lumibrite chez Seiko. L’aiguille des secondes de forme bâton est blanche sur sa première moitié et noire sur sa seconde avec un contrepoids circulaire luminescent.

Le bracelet

bracelet jubile seiko skx007

En fonction des marchands, vous aurez le choix entre un bracelet en métal ou un bracelet en caoutchouc pour accompagner votre montre. Les SKX007J1 et SKX007K1 sont livrées avec un bracelet caoutchouc alors que les SKX007J2 et SKX007K2 sont montées sur bracelet acier jubilé.

seiko skx007 bracelet

La SKX007 que nous testons aujourd’hui est équipée d’un bracelet acier avec une boucle déployante gravée Seiko. Pour le plaisir, nous l’avons rapidement remplacé par un bracelet NATO.

Le mouvement

Cette Seiko SKX007 est animée par le calibre de manufacture Seiko 7s26. Un mouvement automatique de 21 rubis oscillant à 21’600A/h et avec une réserve de marche de 40 heures. Ici pas de remontage manuel, le 7s26 se recharge uniquement avec les mouvements du poignet.Un mouvement plutôt rudimentaire et relativement robuste qui offre un excellent rapport qualité/prix.

Mod / Personnalisation

L’excellent rapport qualité/prix de cette montre n’est pas la seule raison de son succès. La Seiko SKX007 est une montre particulièrement prisée par les amateurs de « watch modding ». Un « mod » est tout simplement une modification d’une ou de plusieurs parties d’une montre afin de lui donner un style différent de celui d’origine. Certains habitués de la customisation arrivent à pousser la personnalisation à l’extrême jusqu’à rendre leur garde-temps unique.

Si vous êtes curieux, nous vous invitons à parcourir le super tutoriel de Nick Harris, la star des moddeurs, qui explique pas à pas comment changer le bracelet, les aiguilles, le cadran et le verre d’une montre Seiko. Vous trouverez tout un tas de guides et de vidéos (souvent en anglais) sur Internet et si vous cherchez les pièces détachées, Dagaz est l’un des sites références chez les moddeurs.

Récap technique

  • Boîtier : Acier inoxydable 316L
  • Fond de boîte : Vissé
  • Mouvement : Seiko 7s26 (automatique)
  • Verre : Hardlex (minéral durci)
  • Taille : 42.5mm
  • Épaisseur : 13,25mm
  • Bracelet : Acier
  • Résistance à l’eau : 20 ATM / 200 m
  • Garantie : 2 ans

L’avis de Mr Montre sur la Seiko SKX007

La Diver’s 200m est une légende dans le monde de l’horlogerie depuis plus de 20 ans et c’est très largement justifié ! Une plongeuse avec un calibre automatique increvable, un design racé qui peut être moddé à souhait, le tout pour un prix vraiment très correct. Que dire de plus ?

Pour ceux qui trouvent que 42,5mm est un trop grand diamètre, nous vous invitons à regarder du côté de la SKX013 qui mesure 38mm. Dans la même veine que notre SKX007 vous pouvez également regarder du côté de la SKX009 Pepsi ou de la SKX171.

Alors, est-ce qu’on recommande cette Seiko SKX007 ? Un grand OUI ! C’est une très bonne option pour débuter une collection de montres automatiques sans se ruiner.

Acheter maintenant / 299 €

ARTICLES SIMILAIRES

Abonnez-vous à la NewsLetter

Chaque samedi, recevez le meilleur de MrMontre directement dans votre boîte mail.