apple watch

De nouveaux détails sur les origines de l’Apple Watch

28 avril 2020

Le designer américain Imran Chaudhri, qui a travaillé une vingtaine d’années chez Apple en Californie, a participé entre autres à l’élaboration des interfaces des terminaux que nous connaissons tous aujourd’hui dont l’iPhone et l’Apple Watch. Et c’est à l’occasion de la création de sa société que ce dernier a révélé sur Twitter de nouveaux détails sur la genèse de l’Apple Watch qui a été dévoilée à la presse en septembre 2014.

Apple Watch : iPod nano 6G et bracelet venu de l’espace

Il apparaît tout d’abord que l’Apple Watch était connue en interne sous le nom de code E.T, acronyme de Electronic Touch. Et malgré les moyens financiers considérables de la firme à la Pomme, les premiers prototypes de l’une des montres connectées les plus vendues au monde ont été créés… avec les moyens du bord. Selon le designer, c’est en effet un simple baladeur iPod nano de 6ème génération qui a été utilisé pour permettre de juger de l’intérêt du (futur) boîtier de l’Apple Watch.

Bracelet Apple WatchEn guise de bracelet, Apple s’est fortement inspiré du bracelet « velcro Speedmaster » utilisé par les astronautes (missions Apollo). Ironie du sort, Steve Jobs, le co-fondateur d’Apple, est décédé avant d’avoir vu ce premier prototype d’Apple Watch. Cet iPod nano sous iOS 5 a été optimisé pour tirer parti d’une interface logicielle remise au goût du jour. On retrouve en effet dans les photos partagées par Imran Chaudhri une interface avec un « nuage d’applications » que l’on retrouve aujourd’hui sur l’Apple Watch. Dans le même temps, une interaction avec la synthèse vocale via Siri semble également avoir été mise en avant sur ce prototype.

Cadran Apple Watch

Un dernier détail a enfin été révélé : le cadran solaire mis en avant dans la première mouture de l’Apple Watch exploite les positions du soleil utilisées par les musulmans pendant le ramadan. Il fallait y penser ! L’objectif était de permettre à tout le monde de « comprendre la relation entre le temps et l’astre » a-t-il indiqué sur Twitter.

A propos de

Passionné de nouvelles technologies et de web depuis la fin des années 1990, Alexandre s'intéresse aux montres connectées et mécaniques depuis quelques années déjà. Pour se donner l'illusion de maîtriser son temps à défaut de le prendre !

Pas de commentaire
    Laissez un commentaire

    Abonnez-vous à notre newsletter hebdo

    vous pouvez vous désinscrire à tout moment ;)

    Abonnez-vous à la newsletter

    Chaque samedi, recevez le meilleur de Mr Montre directement dans votre boîte email.

    Vous pouvez vous désinscrire à tout moment ;)

    Merci !