Frédérique Constant Horological Smartwatch : Test & Avis

Aujourd’hui Mr Montre vous proposes de découvrir notre dossier dédié à la Frédérique Constant Horological Smartwatch, une vraie montre suisse équipée de fonctions comparables aux smartwatch ; suivi d’activité, suivi du sommeil, etc.

La montre connectée est un sujet qui fait jaser dans l’univers horloger, soulageant le quartz qui, à côté, aurait carrément l’aura d’une grande sonnerie. Mais mine de rien, c’est qu’elle commence à prendre pas mal de part de marché cette petite montre connectée. Elle et ses acolytes, les bracelets connectés appelés aussi wearables. Ce n’était donc qu’une question de temps avant d’y voir débarquer les marques suisses. Mais vous allez voir que cette Frédérique Constant n’est pas qu’une montre connectée, c’est le nouveau souffle d’une entreprise suisse qui tente un pari très osé.

Dans cette review, nous allons vous parler de la fameuse Frédérique Constant Horological Smartwatch, mais également de tout ce qu’elle implique. Tout une histoire !

Prologue : Previously chez Frédérique Constant

Mai 2016 : Peter et Aletta Stas annoncent la vente du groupe Frédérique Constant au géant japonais Citizen (qui n’est pas officiellement distribué en France pour le moment). Tout le groupe est passé sous gouverne japonaise, sauf une société, restée indépendante, du nom de MMT (Manufacture Module Technologie) et dont l’objectif est de créer des mouvements connectés à destination des montres et objets connectés de luxe. Une sorte d’ETA de la montre connectée. Pour ça, ils se sont liés à Philippe Kahn et leur plateforme Motion-X 365 (que l’on a pu trouver sur certains bracelets connectés Jawbone, Fitbit et Nike).

Frédérique Constant Horological Smartwatch

L’Horological Smartwatch est l’une de ces montres, et plus encore, la montre connectée badgée Frédérique Constant équipée de ce fameux module. Avec lui, une application, Motion X, permettant la synchronisation bluetooth mais aussi, via la création d’un compte, la possibilité d’avoir une seul suivi à travers l’usage de plusieurs montres et objets connectés embarquant ce même module.

Frédérique Constant Horological Smartwatch Premier Contact : c’est beau

Au premier regard, impossible de savoir qu’il s’agit d’une « smartwatch ». Cela se solde par une esthétique très réussie.
Frédérique Constant Horological Smartwatch
Frédérique Constant Horological Smartwatch
On commence par un beau bracelet en crocodile « fait main » de 18 mm au niveau de la boucle déployante, qui se prolonge jusqu’à atteindre 21 mm au niveau de l’entre-corne d’un cadran chromé au design classique, sobre et atemporel.
Frédérique Constant Horological Smartwatch
Derrière le verre saphir bombé se trouve un fond blanc nacré aux indexes en relief.
Frédérique Constant Horological Smartwatch
Puis, un peu en-dessous du centre, un second cadran, creusé dans le premier et surmonté de deux aiguilles dont l’une, plus petite, est de couleur bleu.
Frédérique Constant Horological Smartwatch
Le poids contenu, la faible épaisseur et le diamètre de 42 mm en font une montre très agréable à porter au quotidien, malgré les 13,35 mm d’épaisseur, qui ne gênent guère au niveau des manches de chemises. Le design sobre permet de l’associer avec tout type de tenues vestimentaires. Car une montre ne sert pas qu’à donner l’heure, elle se doit d’habiller le bras.
Frédérique Constant Horological Smartwatch
En revanche, l’étanchéité limité à 5 ATM et le style général l’éloignent totalement de toute volonté sportive. Il s’agit d’un modèle lifestyle qui s’accordera également très bien avec un smoking à la Harvey Specter.
Frédérique Constant Horological Smartwatch

Des fonctions classiques mais efficaces grâce à une application bien conçue

La philosophie de Peter Stas n’a jamais été d’être en concurrence avec les Apple Watches et autres modèles sous Android Wear. Selon lui, ces objets pénalisés par une autonomie médiocre ne sont que des doublons des smartphones sur des écrans illisibles.

Nous devons avouer qu’après avoir eu l’occasion d’essayer la grosse majorité des smartwatches ces 7 dernières années, dont les Pebble, nous partageons un peu son avis.

L’Horological Smartwatch est donc plus proche de l’objet Wearable qui se serait offert une robe du soir haute couture.

On retrouve donc les fonctions traditionnelles à savoir :

  • Un suivi d’activité (podomètres)
  • Un suivi du sommeil
  • L’alarme (plusieurs sont programmables)
  • Le signal des heures
  • Un second fuseau horaire
  • Un rappel pour rester actif
  • Un chronomètre

Fonctionnement : une application pour les gouverner toutes

L’application qui permet de contrôler la montre se nomme Motion X. Elle est disponible sous Android et iOS. Notons que la montre ne possède pas de couronne permettant le réglage, mais un seul et unique bouton de synchronisation. Autrement dit, pour régler votre montre il vous faut obligatoirement un smartphone et l’application installée dessus.
Frédérique Constant Smartwatch app
Pour ce faire, vous activez le bluetooth sur votre mobile, lancez l’appli, puis appuyez sur le bouton de la montre.
Frédérique Constant Smartwatch
La synchronisation est automatique, tout comme la détection de la montre. il n’y a nul besoin de code ou de manipulation supplémentaire. Dès lors, la montre se met à l’heure automatiquement, calée sur celle de votre smartphone, elle-même calée sur l’horloge atomique. De quoi offrir une précision d’une seconde toutes les 160 millions d’années.
Frédérique Constant Smartwatch app
Au lancement de l’application, vous pouvez créer un compte. L’idée étant de pouvoir jongler entre plusieurs objets connectés équipés du même module. On pense immédiatement à un second objet connecté embarquant le module MMT et orienté cette fois-ci pour le sport.
S’en suit tout un panel d’application dont les deux principales sont :

  • Le suivi d’activité : il est représenté par l’aiguille chromée du second cadran. Un tour de cadran indique que vous avez effectué 100% du nombre de pas entré dans l’application au départ.
    Frédérique Constant Smartwatch app
  • Le suivi de  sommeil : symbolisé par l’aiguille bleue, il se lance soit depuis l’application, soit moyennant une pression de 3 secondes sur le bouton de la montre. Hors de ce  mode, l’aiguille indique le quantième.
    Frédérique Constant Smartwatch app

Pour le reste, tout est commandé depuis l’application : les alarmes (qui font sonner mais pas vibrer la montre), le chronomètre qui n’est pas représenté physiquement (pas de jeu d’aiguilles donc), l’enregistrement d’une sieste, etc.
Frédérique Constant Smartwatch app
Petit truc sympa : une fois le fuseau défini sur l’appli, 3 pressions courtes sur le bouton de la montre font basculer l’aiguille des heures vers le second fuseau horaire. Une nouvelle pression la ramène à sa place.
Enfin, une sorte de coaching est intégré et vous balance régulièrement (et discrètement) des astuces, avec des liens pointant vers des articles (dont tous se sont avérés sérieux et intéressants).
Frédérique Constant Smartwatch app
Frédérique Constant Smartwatch app

La FC Horological Smartwatch au quotidien

Au quotidien, la FC est avant tout un bel appareil horaire à porter au poignet qui fait son effet. Le second cadran n’y est pas pour rien, apportant une sophistication intrigante au cadran, l’aiguille bleue parachevant le tout. Agréable à voir, agréable à porter, on n’a pas l’impression d’avoir un gadget au bras. C’est en revanche moins folichon côté application. Ces dernières fonctionnent très bien mais : un podomètre au poignet engendre logiquement une sacrée approximation, rendant le suivi d’activité moins précis que voulu.

Le mode  sommeil est en revanche convainquant dans la réalisation. La montre placée sous l’oreiller ou porter au bras (cette nuance est à définir via l’application) capte de façon surprenante les variations du sommeil et vous réveil bien à la fin d’un cycle (si toutefois vous l’y avez autorisé dans les réglages via une plage de réveil). Si cette option ne sera pas très utile aux personnes ayant l’habitude de se lever tous les jours à la même heure, elle est plutôt pratique lorsque le rythme est brisé.
Frédérique Constant Horological Smartwatch
Pour le reste, nous somme dans du classique. L’indication des heures est cool, mais se trouve également sur une Casio à 15€. Le chronomètre est inutile puisque tout se contrôle depuis le smartphone (autant utiliser l’appli du smartphone qui sera plus lisible et pratique).
Notons enfin un bon point : la montre n’a pas besoin d’être connectée au smartphone en permanence. en effet, il suffit de synchroniser la montre de temps à autre (j’ai choisi de le faire une fois par jour) pour transférer les données vers le portables. Ce qui permet de profiter réellement des 24 mois d’autonomie annoncés mais également de sauver celle de votre smartphone.

Rappel des caractéristiques techniques

  • Mouvement quartz équipé du module MMT.
  • Diamètre du cadran de 42 mm pour 13.35 mm de hauteur.
  • La montre est étanche 50m (donc elle autorise la douche, la vaisselle, mais pas la baignade).
  • Autonomie annoncée de 2 mois.
  • Bracelet en cuir fait mains.
  • Verre convexe saphir
  • Indexes romains en argent

L’avis de Mr Montre

Frédérique Constant Horological Smartwatch
Si l’objet est indéniablement séduisant et agréable à porter, on reste un peu sur notre faim concernant les fonctionnalités qui, à vouloir ne pas trop en faire, n’en font finalement pas assez. L’absence de vibrations est d’ailleurs la preuve que le produit mérite d’évoluer. On porte alors cette montre pour ce qu’elle est : une jolie pièce à quartz. Mais est-ce suffisant pour investir les 995€ demandés lorsque la même marque propose un joli modèle automatique pour le même prix ? D’autant qu’il faudra toujours un smartphone pour la mettre à l’heure, même si la dépendance à ce dernier n’est pas permanente.

Reste la promesse de MMT d’assurer le suivi sur minimum une décennie, avec l’ajout de nouvelles fonctionnalités et la possibilité de modifier physiquement le module si l’évolution le nécessite.

ARTICLES SIMILAIRES

Abonnez-vous à la NewsLetter

Chaque samedi, recevez le meilleur de MrMontre directement dans votre boîte mail.