Patek Philippe Nautilus : nos alternatives face à la fin de cette légende horlogère - Mr Montre
Nautilus Patek Philippe : nos alternatives face à la fin de cette légende horlogère

Patek Philippe Nautilus : nos alternatives face à la fin de cette légende horlogère

Publicité
Montre Homme
Publicité
Ocarat

C’est officiel, l’emblématique et incontournable Nautilus de Patek Philippe ne sera plus produite. Une nouvelle qui n’a pas manqué de faire trembler l’univers horloger. Aussi, nous vous proposons sur Mr Montre une sélection exclusive d’alternatives pour pallier à cette difficile nouvelle.

Lancée en 1976 et premier modèle sport de la Maison, la Nautilus 5711/1A-010 de Patek Philippe est une montre extrêmement prisée par les collectionneurs et amateurs. En effet, son design novateur et sa rareté font de ce garde-temps en acier (une matière très peu utilisée par la marque) au cadran rayé bleu, le modèle le plus recherché du marché, avec des listes d’attente qui décourageraient les plus patients. C’est une création qui a été dessinée par le célèbre designer et artiste horloger suisse Gérald Genta, connu également pour avoir imaginé d’autres prestigieuses tocantes telles que la Royal Oak d’Audemars Piguet, ou encore la Constellation d’Omega.

Concernant la Nautilus de Patek Philippe, cette légende ne sera désormais plus produite ! Vers quelle montre pourrait-on alors nous tourner ? Voici quelques idées.


La Piaget Polo

Piaget Polo
Ce garde-temps au boîtier acier de 42 mm avec finitions polies et satinées présente un cadran rayé anthracite qui n’est pas sans rappeler celui de la Nautilus. Il est parcouru d’index bâtons et d’aiguilles, tous luminescents, avec un guichet date à 6h (au lieu de 3h pour notre modèle mythique), ainsi qu’une fine trotteuse ornée du « P » de la Maison. Une luxueuse décontractée qui se fond dans n’importe quel décor sans perdre de son chic.

La Piaget Polo s’équipe d’un mouvement mécanique Manufacture Piaget 1110P de 25 rubis, offrant environ 50 heures de réserve de marche. Elle est étanche jusqu’à 100 m (10 ATM). Prix : 11 400€


La Bulgari Octo Finissimo Automatique

Bulgari Octo Finissimo Automatique
On reconnaît bien le familier design octogonal rappelant celui de la Nautilus. Sur ce modèle, Bulgari nous propose non pas de l’acier, mais plutôt du titane léger et robuste pour le boîtier extra-plat de 40 mm, pour le bracelet ainsi que pour la couronne sertie de céramique. Ici pas de cadran rayé bleu, mais plutôt un fond gris avec des aiguilles luminescentes et des index bâtons noirs, auxquels se rajoute un compteur petite seconde à 7 et 8h. L’Octo Finissimo est un garde-temps moderne aux lignes angulaires, masculines et épurées.

Au dos, le fond transparent nous permet d’admirer le mécanisme, symbole même de l’excellence horlogère suisse. Il s’agit en effet d’un mouvement de Manufacture extra-plat ; le calibre BVL 138 – Finissimo, décoré à la main de côtes de Genève, anglé et perlé, avec réserve de marche de 60 heures. Prix : 14 800€


La Girard-Perregaux Laureato

Girard-Perregaux Laureato
Cette montre ressemble beaucoup au modèle iconique de Patek Philippe, entre sa lunette octogonale, sa structure en acier, son bracelet intégré, son fond bleu et son guichet date à 3h. Beaucoup de similitudes donc, mais aussi quelques différences notables, comme par exemple le boîtier de 42 mm (contre 40 pour la Nautilus), et le cadran affichant un motif Clous de Paris au lieu des fameuses rayures.

La Laureato est une montre élégante avec une touche vintage et des détails audacieux. Elle fonctionne à l’aide du fameux calibre GP01800, un mouvement Maison à la fiabilité éprouvée, dont la masse oscillante en or décorée de Côtes de Genève se dévoile au dos sous le fond transparent. Ce mécanisme de 28 rubis est doté d’une réserve de marche de 54 heures. Prix : 12 200€


La Bell&Ross BR 05 Black Steel

Bell & Ross BR 05
Ce modèle fait penser à la Nautilus dans une version plus contemporaine avec l’ADN largement reconnaissable de Bell&Ross. Étanche jusqu’à 100 m, il comprend un boîtier de 40 mm à la forme carrée avec les angles arrondis, ainsi qu’un bracelet intégré. L’ensemble est en acier poli-satiné avec possibilité de choisir une sangle en caoutchouc noir pour ceux qui préfèrent cette matière. Le cadran de la BR 05 Black Steel affiche un fond noir, sur lequel se déploient des chiffres et index en appliques remplis de SuperLuminova. Ils sont complétés d’un guichet noir à 3h.

Au coeur de ce garde-temps, un calibre automatique BR-CAL.321 visible à travers le fond transparent. Prix : 4 500€


La Laurent Ferrier Grand Sport Tourbillon Stainless Steel

Laurent Ferrier Grand Sport Tourbillon
Cette montre au design audacieux et moderne est la première de la Maison à se doter d’un bracelet en acier inoxydable intégré. Plus grande que la Nautilus, elle est composée d’un boîtier en acier inoxydable de 44 mm avec lunette de forme coussin. Elle s’équipe d’un tourbillon, d'une double spiral et de la fameuse finition de la firme.

Au niveau du cadran protégé par un verre saphir teinté légèrement bombé, on s’éloigne du modèle Patek Philippe avec ici un fond opalin bleu au centre et noir au niveau de la périphérie. L’heure est indiquée par des aiguilles de couleur orange, ce qui permet de dynamiser l’ensemble. À 6h, c’est un compteur qui se charge d’afficher les secondes.

La Grand Sport Tourbillon Stainless Steel est animée par un calibre Maison LF 619.01 de 23 rubis. Prix : 172’000 CHF


La Vacheron Constantin Overseas Automatique

Vacheron Constantin Overseas
Dans un style différent, ce modèle signé Vacheron Constantin présente un superbe cadran bleu soleillé avec guichet date à 3h, index bâtons et aiguilles métalliques remplis d'un traitement luminescent blanc. Ceux-ci trouvent leur place dans un boîtier rond en acier de 41 mm. La montre est vendue avec trois bracelets interchangeables : acier, cuir d’alligator bleu foncé, et caoutchouc bleu foncé.

Le coeur de l’Overseas Automatique bat au rythme d’un mouvement automatique avec masse oscillante en or 22 carats s’inspirant de la rose des vents. Ce calibre 5100 de 37 rubis bénéficie d’une réserve de marche de 60 heures. Prix : 21 200€


La Chopard Alpine Eagle Large

Chopard Alpine Eagle Large
Cette luxueuse montre étanche à 100 m, arbore un look chic et sportif qui rappelle celui de la Nautilus. La Alpine Eagle Large se pare d’un boîtier de 41 mm en acier inoxydable, avec huit vis fixées sur la lunette. Sous le verre saphir traité antireflet et anti-rayure, un cadran gris obtenu par traitement galvanique, offrant un bel aspect texturé. Sur ce dernier, les chiffres romains et les index rhodiés sont peints de SuperLuminova. Le guichet date se fait discret entre 4 et 5h. Ce modèle fonctionne à l’aide d’un calibre Chopard 01.01-C de 31 rubis, doté d’une réserve de marche d’environ 60 heures. Il est visible au dos de la montre. Prix : 12 800€


La Czapek Antarctique

Czapek Antarctique
Un superbe garde-temps dont le cadran (noir, bleu ou blanc) fait écho à celui de la Nautilus, bien qu’il ne soit pas rayé. Il bénéficie en effet d’un décor flinqué avec un motif « Stairway to Eternity » exclusif à la marque. Dessus, les aiguilles et index en acier rhodié sont luminescents, et le guichet date est placé à 6h.

La montre Antarctique comprend un boîtier en acier inoxydable de 40,5 mm avec bracelet en acier intégré. Étanche jusqu’à 120 m, elle embarque un mouvement mécanique à remontage automatique de Czapek ; à savoir le Calibre SXH5 de 28 rubis offrant plus de 56 heures de réserve de marche. Prix : 18 000 CHF


La Cartier Santos

Cartier Santos
Cette montre dédiée au fameux aviateur brésilien Alberto Santos Dumont fait grandement penser à la Nautilus, mais dans une forme plus carrée disons, avec de beaux bords arrondis. Elle présente en effet un boîtier en acier de 39,8 mm  avec une couronne protégée à 7 pans, ornée d’un spinelle de synthèse facetté, et accompagné d’un bracelet en acier.

Le cadran soleillé est lui aussi de couleur bleu avec un dégradé clair au centre et plus foncé sur les contours. Dessus, des aiguilles acier en forme de glaive et luminescentes parcourent le contour parsemé de chiffres romains stylisés, ainsi qu’un guichet date noir à 6h.

La Santos de Cartier est animée par un mouvement mécanique à remontage automatique 1847 MC. Elle est étanche jusqu’à 100 m. Prix : 7 150€


La IWC Ingenieur Automatic

IWC Ingenieur Automatic
Résolument contemporaine, cette Ingénieur Automatic évoque légèrement notre fameuse Nautilus, tout en affichant son identité propre. Elle se pare d’un boîtier rond de 40 mm en acier fin, étanche jusqu’à 120 m. Le cadran noir soleillé est assez sobre avec des aiguilles et index bâtons luminescents, ainsi qu’une fenêtre date positionné à 3h. L’ensemble est protégé par un verre saphir bombé avec revêtement antireflet des deux côtés.

Ce garde-temps fonctionne avec un calibre à remontage automatique 35111 de 25 rubis, oscillant à une fréquence de 28’800 alternances par heure, et offrant une réserve de marche de 42 heures. Prix : 5 950€


La Audemars Piguet Royal Oak Automatique

Audemars Piguet Royal Oak
Ici une autre légende horlogère qui, comme la Nautilus, a été dessinée par Gérald Genta. On reconnaît bien sur cette Royal Oak le fameux boîtier de 41 mm en acier inoxydable, avec sa forme octogonale et ses huis vis, ainsi que sa couronne octogonale vissée. Il s’accompagne d’un bracelet intégré en acier inoxydable.

On retrouve également le fameux cadran bleu avec son motif « Grande Tapisserie », additionné d’index en applique et d’aiguilles Royal Oak en or gris avec traitement luminescent blanc. L’échelle des minutes est imprimée sur le contour extérieur, tandis que le guichet date prendre la place de l’index des 3h.

Au coeur de ce modèle d’exception, Audemars Piguet a placé un calibre Manufacture 4302 à remontage automatique de 32 rubis, avec une fréquence de 28’800 alternances par heure, bénéficiant de 70 heures de réserve de marche. Prix : 23 100€


La Tissot PRX 40

Tissot PRX 40
Cette nouveauté n’est pas sans évoquer le design de la Nautilus, ceci dans une forme plus contemporaine et épurée. La PRX se pare d’un boîtier fin de 40 mm à la forme tonneau avec bracelet à maillon unique, le tout en acier inoxydable. C’est une montre précise, robuste et étanche jusqu’à 100 m.

Pour le cadran, plusieurs options sont proposées, entre le noir, le bleu et le blanc. Les deux premiers jouissent d’une finition soleillée, contre un ton satiné vertical pour le troisième. L’heure est indiquée à l’aide d’aiguilles et d’index bâtons en applique revêtus de SuperLuminova, tandis que la date se trouve dans un guichet à 3h.

La PRX 40 est animée par un mouvement à quartz suisse de haute précision. Prix : 350€


La Seiko SNKK45

Seiko SNKK45
Surnommée « Seikonaut » ou encore « Baby Nautilus », cette montre est issue de la collection Seiko 5. Disponible uniquement en occasion, elles se ressemblent beaucoup dans la forme, mais ce modèle est résolument plus accessible !

La SNKK45 comprend une structure intégrale en acier inoxydable. Le boîtier de forme octogonale à bords arrondis ne mesure ici que 39 mm et non pas 40. Un cadran bleu soleillé, Les aiguilles sont remplies de matière luminescentes pour optimiser la lisibilité dans l'obscurité. À 3h, on trouve un guichet indiquant non seulement la date, mais aussi le jour.

Ce garde-temps à l’allure luxueuse fonctionne avec un mouvement automatique Seiko de 21 rubis, visible grâce au dos transparent. Cote d'occasion : 600/700€ avec boite+facture

ARTICLES SIMILAIRES

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque samedi, recevez le meilleur de Mr Montre directement dans votre boîte email.

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment ;)

Merci !