alternatives rolex submariner une min

5 alternatives à la Rolex Submariner

29 mars 2022

Après notre article sur les alternatives à la Royal Oak Jumbo, on reste ici sur un modèle emblématique, mais on change de Maison ! Aujourd’hui nous allons vous parler de Rolex avec son incontournable Submariner, l’une des références ultimes dans l’univers des montres de plongée.

Sachant que notre montre du jour coûte 8 450 € (modèle neuf, évidemment introuvable en boutique, VS à partir de 15 000 € sur le marché gris), quelles sont les autres modèles de plongeuses moins connues qui s’offrent à vous ? Voici sans plus attendre notre sélection.

1# La SPB143J1 de Seiko

spb143j1

Cette première alternative de la gamme Seiko Prospex est très proche de la Rolex Submariner en termes de design, mais bien plus abordable. On l’apprécie pour son élégant boîtier de 40,5 mm (contre 41 mm pour la Submariner) et son design de cadran classique sur lequel on retrouve le fond noir, mais ici avec une finition soleillée plutôt plaisante. Dessus, les aiguilles et index luminescents laissent de côté la rondeur pour préférer l’usage des rectangles. Seiko a également choisi de placer un guichet date à 3h, que l’on peut voir sur les modèles Submariner Date. L’ensemble est protégé par un verre saphir bombé avec revêtement anti-reflet sur la surface interne.

Pour la structure, cette SPB143J1 se pare elle aussi d’un robuste acier inoxydable. Autre point commun avec la Submariner : la lunette rotative unidirectionnelle noire crantée avec indices luminescents, graduation 60 minutes et triangle à 12h.

La Seiko SPB143J1 embarque à son bord un calibre 6R35 de 24 rubis, avec précision de – 15 à + 25 secondes par jour. Elle offre une très bonne étanchéité de 200 m, mais n’atteint pas les 300 de la Submariner. Peut-être une prochaine évolution à venir ?

Prix : 1 250 €

2# La Pelagos de Tudor

tudor m25600tn 0001 png

La Maison Tudor frappe fort ici et dépasse même la Submariner avec une plongeuse étanche jusqu’à 500 m. Ce modèle est proposé dans différentes versions et couleurs, la plus proche de notre référence Rolex étant la Pelagos dotée d’une structure en titane et d’une lunette tournante unidirectionnelle en titane, graduée 60 minutes avec disque en céramique noir mat et graduations luminescentes blanches.

Cette montre est elle aussi dotée d’un cadran noir, mais s’offre pour sa part des index et aiguilles anguleux plutôt que ronds. Un guichet date est placé à 3h et le diamètre du boîtier est légèrement supérieur à la Submariner puisqu’il mesure 42 mm.

Côté mouvement, Tudor nous propose ici son calibre Manufacture MT5612 certifié COSC, avec système de rotor bidirectionnel et réserve de marche de 70 heures. La Pelagos de Tudor est parfaite pour ceux qui cherchent une montre performante pouvant aussi bien être portée au bureau que sous l’eau.

Prix : 4 440 €

3# La Polaris de Jaeger-LeCoultre

w2000 q80 jpg

On part sur un garde-temps qui, loin d’être entrée de gamme, reste tout de même plus accessible comparé à la Submariner comme aux autres créations Jaeger-LeCoultre.

La Polaris existe dans pas mal de déclinaisons. Nous vous proposons l’exemple de la Polaris Automatic qui reste dans les tons de la Submariner avec sa structure acier et son cadran noir. L’allure de ce modèle est plus classique et raffinée, moins sportive en tout cas que notre garde-temps de référence. Ici pas de lunette rotative, mais un boîtier de 41 mm (comme pour notre chère Rolex), accompagné d’un bracelet dont les mailles alternent finitions mates et brillantes. Pas non plus de couronne à 3h, mais deux poussoirs à 2 et 4h.

On aime particulièrement le cadran qui offre de beaux détails tout en restant sobre, avec un centre soleillé entouré d’une texture grenée et opaline. Le tout ponctué de chiffres, d’index et d’aiguilles blancs luminescents. Notez aussi que le contour est doté d’un réhaut tournant.

Concernant l’étanchéité, la Polaris n’atteint pas les 300 m de la Submariner puisqu’elle s’arrête à 100 m. Elle est cependant équipée d’un excellent mouvement à remontage automatique de 30 rubis, offrant un rythme de 28’800 alternances par heure et une réserve de marche de 40 heures. Celui-ci est d’ailleurs visible à l’arrière grâce au fond transparent.

Prix : 8 650 €

4# La Fifty Fathoms de Blancpain

5015 1130 52a

La Fifty Fathoms de Blancpain est un modèle qui a définitivement sa place dans l’histoire des montres de plongée. Elle a d’ailleurs été portée par les corps de Marine de plusieurs pays, ainsi que par de nombreux plongeurs professionnels à travers le monde.

C’est une montre qui chiffre elle-aussi très haut. Elle ne s’adresse donc pas forcement aux hommes qui veulent quelque chose de plus accessible, mais plutôt aux amoureux de la Submariner à la recherche d’un garde-temps moins courant, plus intimiste disons. La Fifty Fathoms comprend de nombreux modèles variés, dont certains sont particulièrement sophistiqués (GMT, chronographe, phases de Lune, etc.). Nous nous baserons sur la version Automatique pour comparer avec Rolex.

On débute par la taille du boîtier acier qui est ici beaucoup plus importante avec ses 45 mm de diamètre. Il est doté d’une cage antimagnétique et d’une volumineuse lunette unidirectionnelle noire crantée, présentant une surface bombée très originale donnant de la rondeur à la montre. Dessus, on trouve les mêmes graduations luminescentes 60 minutes.

Sur le cadran noir, des chiffres pour les quarts d’heure, des index triangle et de larges aiguilles luminescentes. On note cependant deux grandes différences avec la Rolex au niveau de la trotteuse à pointe rouge et du discret guichet date glissé entre 4 et 5h. La Fifty Fathoms Automatique est animée par un calibre 1315 de 35 rubis, offrant une impressionnante réserve de marche de 120 heures. Elle est, comme la Submariner, étanche à 300 m.

Prix : 14 250 €

5# La Seamaster 300M d’Omega

omega seamaster diver 300m 21030422001001 l

La Seamaster d’Omega fait partie des incontournables, notamment la Seamaster 300M qui, comme son nom l’indique, est étanche à 300 m (un premier points commun avec la Submariner). Proposée dans un vaste catalogue de déclinaisons différentes, elle s’adresse à un public très large.

Pour rester proche de notre Rolex noire et acier, nous avons choisi ici la Seamaster Diver 300M Co-Axial Master Chronometer. Ce modèle se différencie cependant sur quelques points, comme son diamètre de 42 mm, son bouton poussoir à 10h, son guichet date à 6h, et son cadran traversé à l’horizontal par de fines vaguelettes grises. Pour le reste du design, on retrouve la structure acier, la lunette noire et les indices ronds luminescents du cadran.

Sur le plan technique, cette Seamaster est remarquable. Antimagnétique (spiral en silicium), particulièrement robuste et précise (échappement Co-Axial), elle renferme le calibre Omega 8800, jouit d’une certification Master Chronometer approuvée par le METAS, et s’offre un bon 55 heures de réserve de marche.

Prix : 5 700 €

A propos de

Journaliste pigiste freelance assez polyvalente, Adeline est une passionnée de montres, une curieuse toujours à la recherche de nouveautés horlogères.

Pas de commentaire
    Laissez un commentaire

    Abonnez-vous à notre newsletter hebdo

    vous pouvez vous désinscrire à tout moment ;)

    Abonnez-vous à la newsletter

    Chaque samedi, recevez le meilleur de Mr Montre directement dans votre boîte email.

    Vous pouvez vous désinscrire à tout moment ;)

    Merci !