apple watch series 7 une min

Apple Watch Series 7, la reine des smartwatchs ? Test & Avis

23 décembre 2021

Apple commercialise depuis la mi-octobre l’édition 2021-2022 de sa smartwatch, l’Apple Watch Series 7. L’Apple Watch étant la smartwatch la plus vendue au monde, la nouvelle déclinaison de cette montre connectée est également la plus attendue à la fois par le grand public et par les marques concurrentes comme Samsung, Huawei, Garmin, Xiaomi ou Google (Fitbit). Quelles sont les nouveautés de l’Apple Watch Series 7 ? En quoi se démarque-t-elle des Samsung Galaxy Watch 4, Withings ScanWatch ou Huawei Watch 3, voire de la précédente Apple Watch Series 6 ? Nous l’avons testée pendant plus de deux mois. Réponses sur Mr Montre !

20211223 095742

Design : un écran plus grand, une smartwatch plus robuste

Sur le plan esthétique, l’Apple Watch Series 7 se démarque peu de l’Apple Watch Series 6 ; il faudra sans doute attendre l’année prochaine pour avoir un design 100 % renouvelé. Le boîtier est plus grand et toujours disponible en deux tailles : 41 et 45 mm (vs 40 et 44 mm précédemment). Ce petit millimètre supplémentaire permet d’afficher 50 % de texte en plus par rapport à la Series 6. Et la lisibilité est encore meilleure avec un écran plus lumineux (+70 %) et des bordures autour de la dalle, toujours AMOLED, plus fines. L’Apple Watch Series 7, testée sur Mr Montre dans sa version 45 mm, est également plus robuste avec un boîtier plus résistant aux chocs, une certification IPX6 qui la rend (plus) résistante à la poussière et une étanchéité jusqu’à 50 mètres. Le verre est en outre 50 % plus épais que celui de la Series 6. En termes de personnalisation, plusieurs coloris sont disponibles suivant la finition du boîtier : 5 coloris pour le boîtier en aluminium, 3 pour celui en acier inoxydable et 2 pour le titane.

Les bracelets proposés sont identiques à ceux des précédentes Apple Watch. Apple s’est contenté de proposer de nouveaux coloris comme la cerise noire, le trèfle, la rose craie ou le bleu abysse (il s’agit du bracelet de notre Apple Watch de test). Bonne nouvelle : la plupart des bracelets sont compatibles avec les précédentes Apple Watch, à partir de la Series 3. Les nouveaux bracelets conçus pour la Series 7 de 41 mm sont ainsi compatibles avec les anciens boîtiers 38 et 40 mm. Et les bracelets de 45 mm de la Series 7 sont compatibles avec les boîtiers 42 et 44 mm. Ouf !

apple watch series 7 3

Technique : Apple fait du neuf avec du vieux

Sur le plan technique cette fois, Apple fait du neuf avec du vieux. Qu’il s’agisse du processeur, de la mémoire ou des capteurs intégrés à sa smartwatch, l’Apple Watch Series 7 est identique à la précédente Series 6. Ceci s’explique sans doute par la pénurie de puces de silicium qui touche actuellement l’industrie high-tech. Inutile de compter cette année sur un capteur de température sous-cutanée, de glycémie ou sur d’autres capteurs « nouvelle génération » pour suivre ses données sport et santé. Un bon point pour Huawei et Samsung qui commencent à intégrer de tels capteurs dans leurs actuelles smartwatchs.

Il est néanmoins possible de retrouver un ECG complet (Apple reste l’une des rares marques à proposer cette fonction, reconnue par le corps médical), un cardiofréquencemètre, une puce NFC pour les paiements sans contact, et une puce capable d’afficher son taux de saturation en oxygène dans le sang (SPO2). Une fonction de suivi du sommeil est également intégrée même si elle ne donne pas vraiment beaucoup de précisions sur la qualité du sommeil à proprement parler.

apple watch series 7 4

Une configuration simplissime de la smartwatch

Une fois la smartwatch déballée et rechargée, la synchronisation avec l’iPhone ou l’iPad est enfantine (notons que l’Apple Watch Series 7 n’est pas compatible avec les smartphones (ou tablettes) Android). Il suffit en effet d’allumer la montre d’Apple, de la rapprocher d’un iPhone et… la détection est automatique. L’application Apple Watch est de plus pré-installée sur le smartphone. Une fois cette dernière exécutée, la reconnaissance de la montre se fait en quelques secondes seulement. Il est ensuite possible de configurer l’Apple Watch Series 7 en choisissant le type de notifications à afficher, d’émettre un son et/ou de vibrer sitôt une notification reçue, de personnaliser son cadran (il en existe plusieurs dizaines téléchargeables gratuitement) et même d’installer de premières applications tierces disponibles sur l’App Store.

À noter que cette application ne permet de gérer que les fonctions de base de la smartwatch. Concernant toutes les fonctions plus évoluées pour suivre sa santé et/ou ses activités sportives, il est nécessaire d’utiliser une autre application, également pré-intégrée, baptisée Santé. C’est cette dernière qui vous donnera votre historique de pas, d’ECG, le suivi du sommeil et les statistiques liées à la pratique de vos sports favoris.

20211223 095858

Une smartwatch sous watchOS 8 (très) facile à utiliser

Sur le plan logiciel, watchOS 8, la nouvelle version du système mobile pour smartwatchs Apple, est disponible depuis le 20 septembre dernier pour presque toutes les Apple Watch. Elle est logiquement préinstallée sur l’Apple Watch Series 7 et propose de nombreuses fonctions dédiées dont de nouveaux cadrans qui permettent de mieux exploiter les écrans plus grands de la Series 7 et un véritable clavier tactile virtuel qui permet entre autres de répondre aux emails ou aux SMS sans sortir le smartphone.

Une fois l’Apple Watch Series 7 configurée, c’est le système d’exploitation watchOS 8 (nous en sommes à la 8.3 au moment de la rédaction de ce test) qui s’affiche et qui prend le relais. L’offre logicielle disponible de base est toujours aussi riche, des fonctions pour gérer les notifications du smartphone aux fonctions de géolocalisation (bonjour Apple Maps) en passant par les applications multimédias comme Shazam, iMessage, la galerie photo de l’iPhone ou Spotify (il est possible de modifier le volume et de changer de morceau en un clic).

Particulièrement intuitif et agréable à utiliser, watchOS 8 propose principalement trois types d’interfaces pour l’utilisateur :

  • en déverrouillant la smartwatch (il suffit de pencher son poignet ou de cliquer sur un bouton), le cadran digital s’affiche alors complètement (il se met en veille avec la fonction « always-on » activée pour préserver la batterie). Toutes les complications intégrées dans ce cadran sont cliquables (au doigt) : il suffit de cliquer sur l’heure pour afficher ses prochains rendez-vous, de cliquer sur la météo du jour pour avoir des prévisions météo de la semaine ou de cliquer sur le nombre de pas pour avoir un historique des derniers jours. Et un glissement du doigt prolongé sur le cadran… permet d’en changer ;
  • en utilisant la couronne digitale rotative et cliquable pour se déplacer dans les différents menus de la montre. À l’usage, nous sommes conquis par cette couronne très agréable à utiliser. D’autant plus que le système watchOS réagit vite et bien. En cliquant sur la couronne, on accède à la liste de toutes les applications. En la faisant tourner, il est possible de faire défiler les textes ou images à l’écran. Le tout sans saccades !
  • en faisant glisser son doigt de haut en bas de l’écran pour faire apparaître un menu d’accès rapide similaire à ce qu’on peut trouver sur iOS. Ce centre de contrôle propose différents raccourcis pour passer en mode nuit (l’écran s’éteint alors, il faut cliquer sur un bouton pour afficher l’heure…), baisser ou augmenter la luminosité de l’écran, accéder aux réglages, utiliser le mode « Ne pas déranger », passer en mode avion ou encore en mode économie d’énergie. Une fonction (« Cinéma ») permet d’éteindre l’écran la nuit. Mais il faut cliquer à nouveau dessus le matin pour que l’écran s’active à nouveau la journée.

On retrouve sur la montre d’Apple de nombreuses applications pré-installées : alarme, calendrier, kiosque d’applications (App Store), prévisions météo, Santé, assistant vocal Siri, chronomètre, gestionnaire de contacts et d’appels téléphoniques, galerie de l’iPhone avec une possibilité de stocker en local certaines photos. Dans le menu en haut du cadran digital, toutes les notifications s’affichent – et peuvent être effacées en un clic -. Concernant la partie dédiée à la téléphonie, il est possible d’émettre et de recevoir des appels téléphoniques (la qualité est plus que correcte), de recevoir et d’envoyer des SMS.  Il est possible d’utiliser un clavier tactile, de dessiner des lettres à l’écran ou d’utiliser un système de reconnaissance vocale pour saisir le texte à envoyer par SMS (en version texte ou audio). Le système watchOS est très réactif ; rares sont les moments d’attente entre un « clic » et son interprétation par le système.

Notons que les possesseurs de Mac/Macbook pourront également déverrouiller automatiquement leur ordinateur avec une Apple Watch. Pratique ! Notons enfin que notre Apple Watch Series 7 de test est équipée d’une puce eSIM qui permet, moyennant 5 € / mois, d’être connectée au réseau 4G/LTE de votre opérateur mobile. Il devient possible de sortir sans smartphone pour émettre et recevoir des appels téléphoniques. Pratique pour les sportifs ?

Fitness+ : Apple veut vous faire suer

Disponible depuis le 3 novembre dernier en France, Fitness+ est l’un des nouveaux services de la marque destiné aux amateurs de sport, Fitness. De quoi s’agit-il exactement ? Combien ça coute ? Quelles Apple Watch sont compatibles ?

fitnessplus apple

Fitness+ : un service lancé aux États-Unis fin 2020

Si c’est seulement depuis quelques semaines que le service Fitness+ est disponible dans l’Hexagone, il a déjà été éprouvé, et ce depuis un an, aux États-Unis. Fitness+ permet plus précisément de consulter directement sur l’écran de son iPhone, iPad ou Apple TV les données recueillies par l’Apple Watch et de vivre une expérience d’entraînements personnalisés. « Les débutants tout comme les personnes qui s’entraînent déjà régulièrement pourront participer à des séances d’entraînement en studio animées par des coachs et accompagnées de musiques stimulantes pour faire de l’exercice partout et à n’importe quel moment de la journée », précise Apple dans un communiqué de presse.

Des vidéos en VOST uniquement

Concrètement, ce service permet de visionner des vidéos de fitness, en anglais sous-titrées en français, qui intègrent des données de santé directement sur l’Apple Watch. Lorsque vous vous abonnez à Fitness+, vous avez accès à un catalogue d’exercices, notamment de vélo, de renforcement, de course sur tapis (marche et course), de yoga, etc. Vos mesures, telles que la fréquence cardiaque et les calories brûlées, sont partagées entre l’Apple Watch et l’iPhone, l’iPad ou l’Apple TV pendant votre exercice, et se synchronisent avec les données de votre activité quotidienne lorsque vous terminez un exercice. Vous pouvez également participer à des séances de méditation guidées d’une durée de 5, 10 ou 20 minutes, conçues pour vous aider à mettre en place une routine de méditation habituelle et à améliorer votre sensation générale de bien-être.

Quelles smartwatchs sont compatibles ?

Fitness+ est compatible avec l’Apple Watch Series 3 ou un modèle ultérieur exécutant watchOS 7.2 ou une version ultérieure et l’un des appareils Apple suivants : iPhone 6s ou ultérieur exécutant iOS 14.3 ou une version ultérieure, iPad exécutant iPadOS 14.3 ou une version ultérieure, ou Apple TV 4K ou Apple TV HD exécutant tvOS 14.3 ou une version ultérieure. Les dernières Apple Watch Series 7 sous watchOS 8 peuvent donc logiquement en bénéficier.

Combien ça coute ?

Le nouveau service d’Apple est facturé 9,99 € par mois ou 79,99 € pour une année complète. Le premier mois est gratuit à l’occasion du lancement. Notons enfin que les possesseurs d’Apple Watch acquises et activées ces trois derniers mois bénéficieront quant à eux gratuitement de 3 mois d’essai.

apple watch series 7 2

Apple Watch Series 7 : une autonomie… moyenne

Quid de l’autonomie de cette nouvelle Apple Watch ? La Series 7 ne fait à l’usage guère mieux que la Series 6 avec une possibilité de la garder au poignet pendant 18 heures au maximum, dixit Apple. Pour l’avoir testée en long, en large et en travers pendant un peu moins de trois mois, il s’avère que l’autonomie de l’Apple Watch Series 7 est en effet moyenne. Il est possible de la garder au poignet entre 1 à 2 jours. Si vous souhaitez faire une longue marche ou un footing d’une heure, elle ne dépassera pas la journée. C’est à peine mieux que la Series 6. Et c’est moins bien que certaines smartwatchs low-cost de Xiaomi ou Huawei par exemple. Nous nous attendions à mieux.

Notons tout de même que c’est du côté du temps de charge qu’Apple a fait des efforts sur sa Series 7. Le nouveau câble de charge magnétique (USB-C, toujours incompatible avec la norme Qi) permet de recharger la smartwatch de 0 à 80 % en 45 minutes seulement, soit un temps de charge 33 % plus rapide que sur les anciennes Series 6. Mais pour ce faire, il faudra acquérir en sus un adaptateur secteur de 20 W facturé 25 € (le chargeur secteur n’est pas livré de base avec la smartwatch). Détail intéressant, Apple précise enfin qu’il suffit de 8 minutes de charge pour disposer pendant 8 heures du mode de suivi du sommeil.

20211223 095941

L’avis de Mr Montre sur l’Apple Watch Series 7

Vous l’aurez compris à la lecture de ces quelques lignes, l’Apple Watch Series 7 n’est pas une smartwatch comme les autres. C’est LA smartwatch par excellence ! Certes les nouveautés, esthétiques ou technologiques, ne sont pas très nombreuses par rapport à l’Apple Watch Series 6, mais la Series 7 reste la reine du secteur. Son écran est magnifique, son système watchOS 8 est réactif, les applications sur l’App Store sont (relativement) nombreuses, et ses fonctions de sport et santé sont à la fois précises et complètes. Oui, les « vrais » amateurs de sport se dirigeront vers des marques encore plus pointilleuses sur la qualité des statistiques affichées à l’écran (bonjour Garmin, Fitbit and co) mais l’Apple Watch Series 7 reste la smartwatch polyvalente star du secteur. Et ce n’est pas pour rien. Elle est simple à configurer et à utiliser au quotidien, et permet vraiment d’éviter de se saisir de son iPhone uniquement pour lire l’heure, refuser des appels, lire des SMS ou accéder à ses dernières notifications.

Certes, tout n’est pas parfait pour autant, l’autonomie est moyenne, elle n’est pas compatible avec les smartphones Android… mais elle possède de sérieux atouts : la possibilité d’effectuer des paiements sans contact, d’avoir un bilan ECG complet, de gérer la musique ou les photos du smartphone… Les gros + sont beaucoup plus nombreux que les petits -, cf notre bilan ci-dessous.

L’Apple Watch Series 7 est disponible à la vente à partir de 429 € pour la version 41 mm, contre 459 € pour la version 45 mm. Il faut compter 100 € de plus pour bénéficier de la connectivité 4G (via une puce eSIM). Ce prix peut varier en fonction des bracelets et de la finition du boîtier. Une Apple Watch Series 7 avec un bracelet à maillons en cuir coûtera ainsi 479 € en version 41 mm contre 509 € en version 45 mm. Un boîtier en acier inoxydable couplé à un bracelet « boucle moderne » est facturé à partir de 829 €. Les Apple Watch Series 3, Series 6 et SE continuent d’être commercialisées en parallèle. Il y a donc des montres connectées pour toutes les bourses chez Apple.

Acheter maintenant

Les + :

  • Une installation simplifiée de l’Apple Watch Series 7 pour les possesseurs d’iPhone (ou d’iPad)
  • Très bonne précision des capteurs : ECG, GPS, cardiofréquencemètre…
  • La couronne digitale est toujours aussi agréable à utiliser
  • Un écran magnifique utilisable de jour (même en plein soleil) comme de nuit
  • Fonction « always on » activable et désactivable en un clic (pour avoir l’heure constamment affichée à l’écran). C’est aussi un « – » car cela a un impact énorme sur son autonomie
  • Le système mobile watchOS 8 qui est toujours aussi évolué et réactif
  • De nombreux cadrans proposés nativement et paramétrables simplement (une mention spéciale pour les cadrans Mickey, très réussis !)
  • Gestion du suivi du sommeil, du VO2 Max et du taux d’oxygène dans le sang (SPO2)
  • Il est possible de payer avec sa montre (sans contact) via Apple Pay
  • Détection automatique des activités sportives
  • Fonction de suivi des activités sportives simple et pratique (suite logicielle complète et souvent mise à jour)
  • Il est possible d’appeler et de répondre à des appels avec sa montre grâce au micro et au haut-parleur intégré
  • Les mises à jour logicielles de la montre sont proposées régulièrement par Apple
  • L’Apple Watch Series 7 dispose de 32 Go d’espace de stockage interne
  • Le bracelet en silicone est confortable
  • Les bracelets des précédentes générations d’Apple Watch sont compatibles avec la nouvelle Series 7
  • Résistante à la poussière et à l’eau (50 mètres) grâce à la norme IP6X
  • La fonction de déverrouillage des Mac/Macbook avec l’Apple Watch

Les – :

  • Autonomie un peu faible (1 à 2 jour(s) en utilisation classique, moins d’une journée en utilisation intensive)
  • Temps de charge un peu long, malgré la charge rapide (près d’une heure)
  • Câble de charge propriétaire. Il n’est pas possible de la recharger en utilisant la technologie Qi (celle que tous les smartphones utilisent)
  • La smartwatch est livrée sans chargeur secteur. Il faudra utiliser le votre, ou investir dans un nouveau
  • L’Apple Watch Series 7 n’est PAS compatible avec les smartphones Android. Il existe certaines bidouilles grâce à un forfait 4G mais de nombreuses fonctions ne fonctionnent pas correctement
  • Les nouveautés par rapport à l’Apple Watch Series 6 sont minimes
  • Pourquoi une fonction qui permet d’éteindre l’écran de l’Apple Watch automatiquement la nuit à une certaine heure et de le rallumer à heure fixe le jour n’existe pas ?!?
Pas de commentaire
    Laissez un commentaire

    Abonnez-vous à notre newsletter hebdo

    vous pouvez vous désinscrire à tout moment ;)

    Abonnez-vous à la newsletter

    Chaque samedi, recevez le meilleur de Mr Montre directement dans votre boîte email.

    Vous pouvez vous désinscrire à tout moment ;)

    Merci !