BOLDR Journey Chronograph : Test & Avis

Nous avions été l’un des premiers à vous parler de la marque BOLDR, l’une de nos découverte Kickstarter, et aujourd’hui nous rentrons dans le détail de leur modèle emblématique ; la Journey Chronograph

Nous avions été séduits par ce projet qui nous avait été présenté sur la plateforme de financement participative Kickstarter. La marque étant récente, il n’y a pas spécialement d’histoire à vous raconter. Une bonne raison de rentrer plus vite dans le vif du sujet !
Sachez tout de même que BOLDR est une marque originaire de Singapour est toute droit sortie des méninges de Travis, Leon et Isa. Leurs objectifs : proposer des montres pour tous ceux qui sortent des sentiers battus et pour qui les défis ne sont que le début d’une aventure.

Test de la BOLDR Journey Chronograph Warhawk

La Warhawk est l’un des quatre modèles qui composent la seule et unique collection Journey au côté de la Wasp, Sopwith, et Nighthawk. Ils sont tous chronographes et ce sont les jeux de couleur cadran/boîtier/bracelet qui les diffères.

First look : Un look à la fois vintage et moderne !

La montre et son bracelet sont livrés dans un écrin rectangulaire de couleur grise et logoté à l’effigie de la marque. Le chronographe est accompagné de la très classique carte de garantie ainsi qu’un chasse goupille pour changer son bracelet.

Le boîtier

La boîte est entièrement fabriquée en acier inoxydable et avec une finition mate/brossée qui lui donne un contraste assez appréciable. Avec 43mm de large et 14,2mm d’épaisseur, la montre conviendra plutôt aux personnes ayant un « bon » poignet.

La finition mate est également présente sur les cornes, sur les deux boutons poussoirs du chronographe et également sur la couronne crantée et gravée du logo de l’enseigne.

Le dos poli de la montre arbore une gravure du tatoueur malaisien Kevin Tan qui représente sur un fond de ligne, une chaîne de montagnes et un singe évoluant vers l’être humain. L’illustration est entourée des mots « A journey of a thousand miles begins with a single step » que l’on pourrait traduire par « Une journée de 1000 km commence par un simple pas ». Cette phrase ainsi que le dessin traduisent parfaitement l’esprit d’initiative et d’aventure de la marque.
Comme d’habitude, le fond de boîte affiche les informations concernant l’étanchéité de la montre qui est de 5 ATM. La Journey Chronograph Warhawk peut vous accompagner à la piscine ou à la mer mais il faudra tout de même éviter les plongeons.

Le cadran & les aiguilles

S’inspirant des vielles tocantes d’aviateur, BOLDR a équipé sa montre d’un verre minéral ultra bombé de 2,3mm d’épaisseur. Une touche vintage qui se mêle à la perfection avec le côté moderne de la Journey Chronograph.

Le cadran noir mat accueil des index ajourés qui laisse entrevoir la couleur beige du sous-cadran. Ce style n’est pas sans vous rappeler celui des Clubmaster de chez Briston que nous avions testé il y a un an. Des chiffres arabes sont positionnés sur toutes les heures paires, alors que les heures impaires sont quant à elles marquées d’un simple index bâton. Un très discret chemin de fer blanc fait le pourtour du cadran de cette montre.

Le cadran est également animé par un compteur 24 heures situé à droite du cadran (à 3 heures) et d’un compteur 60 minutes situé à gauche (à 9 heures).  Le guichet date, écriture noire sur fond blanc, est très classiquement situé à 6 heures alors que l’inscription de la marque BOLDR culmine à minuit.

De couleur acier, les aiguilles des heures et des minutes de forme « bâton » possède toutes les deux des inserts en rhodium blanc. La trotteuse ainsi que les deux aiguilles du chronographe sont quant à eux de couleur beige.

Il y a un petit quelque chose de désagréable à la lecture de l’heure à travers le verre bombé. Les chiffres et les aiguilles se déforment en fonction de l’angle de lecture. Rien de bien grave, mais tout de même.

Le bracelet

La Journey Chronograph est montée sur un bracelet en cuir marron de 22mm avec des surpiqûres ton sur ton. Sa coupe droite se termine avec une boucle ardillon en acier où figure le logo BOLDR. Pour le prix de la montre le bracelet est un vrai bon rapport qualité/prix.

Le Mouvement

La montre est motorisée par un mouvement méca-quartz VK64 de chez Seiko. Le mouvement hybride entre un quartz et un mouvement mécanique. Pour faire simple, le mouvement quartz entraîne les heures, minutes, secondes et date et la fonction chronographe quant à elle, utilise une technologie mécanique.

Récap technique

  • Boîtier : Acier inoxydable
  • Fond de boîte : Vissée
  • Mouvement : Seiko VK64 (Meca-Quartz)
  • Verre : Verre minéral
  • Diamètre : 43mm
  • Épaisseur : 14,2mm
  • Poids : 80g
  • Bracelet : Cuir (22mm)
  • Résistance à l’eau : 5 ATM / 50m
  • Garantie : 2 ans

L’avis de Mr Montre

Bien que le diamètre de 43mm soit une proportion qui ne va pas à tout le monde, le design de la BOLDR Journey Chronograph est plutôt réussi. Le verre bombé, la boîte acier effet mat et les index sur deux niveaux confèrent à cette montre un look à la fois vintage et très moderne.

Nous avons noté quelques petits défauts de finition au niveau des cornes et la lecture à travers cet épais verre bombé peut en dérouter plus d’un. Néanmoins, vu le prix proposé de 259 dollars (245 euros lors de ce test), nous pouvons laisser passer quelques défauts.

Alors, est-ce qu’on vous recommande cette montre BOLDR Journey Chronograph Warhawk ? Oui, sans problème !

Acheter maintenant / 245€

ARTICLES SIMILAIRES

Abonnez-vous à la NewsLetter

Chaque samedi, recevez le meilleur de MrMontre directement dans votre boîte mail.