fonctionne montre automatique

Comment fonctionne une montre automatique ?

30 mai 2022

Mythique, esthétique, charismatique, emblématique… La montre à mouvement automatique s’apprête à vous dévoiler tous ses secrets. Sans pile, elle est l’incontournable pour les puristes.

C’est aussi ce qui fait de cette montre une version plus écologique et plus économique que ses consœurs. Sa durée de vie est supérieure aux montres à Quartz et elle résiste aux températures extrêmes. Bref, vous l’aurez compris, la montre automatique a de nombreux atouts. Mais si nous écrivons cet article aujourd’hui, ce n’est pas vraiment pour vous vanter ses mérites. Concentrons-nous plutôt sur son histoire et son fonctionnement, en passant au crible tous ses composants.

Histoire du mouvement automatique

Né au début du XXe siècle, le mouvement automatique fut inventé par un horloger anglais, John Harwood, en 1920. Ce système était basé sur l’utilisation d’un poids qui effectuait une rotation de 180° en va-et-vient, lorsque le porteur bougeait, avec une réserve de marche de 12 heures. En 1930, Rolex améliora ce système avec un poids semi-circulaire, fixé au centre du mouvement pour des rotations de 360°. La réserve de marche passa à 35 heures. Théorie intéressante, mais dans la pratique, ça donne quoi ? Il est l’heure pour vous de faire la lumière sur cette petite merveille technologique.

mouvement automatique rolex

Mouvement automatique de la maison Rolex

Comment ça marche une montre automatique ?

On sait qu’elle fonctionne sans pile, ça d’accord. L’énergie provient donc d’ailleurs… Petit chef d’œuvre d’horlogerie, la montre automatique fonctionne en autarcie. Oui, elle se recharge toute seule, comme une grande, grâce aux mouvements du poignet, lorsque votre bras bouge tout au long de la journée (ou du remontage de la couronne). Ce qui sous-entend que si elle n’est pas portée pendant un certain temps, votre montre s’arrêtera, tout bêtement.

Pour tout comprendre et y voir plus clair dans ce qui se cache à l’intérieur de votre montre, voici ses principaux composants :

  • Le rotor (ou masselotte). Il s’agit du poids en forme de demi-cercle attaché au mouvement qui tourne à 360° lorsque le poignet bouge, faisant remonter le ressort de barillet et fournissant l’énergie à la montre.
  • La couronne se trouve à l’extérieur du boîtier de la montre. Ce bouton permet de remonter manuellement la montre et de la régler.
  • Le ressort de barillet et un ruban qui emmagasine l’énergie et la restitue, fournissant l’énergie à la montre et lui permettant de fonctionner.
  • Le système de transmission transmet l’énergie accumulée dans le ressort de barillet jusqu’à la roue d’échappement.
  • L’échappement est une roue qui permet le passage de l’énergie des rouages à l’ancre.
  • Le balancier. Bienvenue dans le cœur du mouvement, le point central de votre montre. Couplé au spiral, le ressort, c’est lui qui effectue un mouvement de va-et-vient provoquant le fameux tic-tac.
  • Les rubis. Ce sont des pierres synthétiques d’une grande dureté qui permettent de réduire les frottements et l’usure.

En résumé, voilà comment interagissent les différents éléments entre eux :
mouvement automatique

  1. Le poignet bouge et actionne le rotor qui se met à tourner puis à remonter le ressort du barillet.
  2. Le système de transmission transmet l’énergie vers l’échappement.
  3. L’échappement fait passer l’énergie de façon régulière.
  4. Le balancier reçoit cette énergie régulière et bat au même rythme.
  5. À chaque série de battements, l’énergie est transmise aux aiguilles de la montre qui avancent sur le cadran.

Quand remonter sa montre automatique ?

Les montres automatiques sont animées par un mouvement qui permet de faire fonctionner la montre pendant un certain nombre de temps s’il n’est pas portée au poignet. Cette réserve de marche peut aller d’une seule journée à plus d’une semaine. Elle peut également varier en fonction du nombre de complications (comme l’affichage de la date du jour, les cycles de lune, une fonction chrono…). Plus la montre a de complications moins sa réserve de marche sera élevée.

Si vous portez votre montre tous les jours, il n’est pas nécessaire de la remonter manuellement, les mouvements du poignet seuls étant suffisants. Si vous ne portez pas votre montre tous les jours, nous vous conseillons donc de la remonter manuellement de temps à autre. L’objectif ? S’assurer de sa précision (c’est à dire qu’elle continuera de fonctionner si vous décidez de la porter à nouveau) et prolonger sa durée de vie.

Pour remonter votre montre automatique, il n’y a rien de plus simple : il faut dévisser sa couronne (s’il s’agit d’une couronne vissée évidemment), la tenir entre le pouce et l’index et la faire tourner entre 15 et 30 fois, dans le sens des aiguilles d’une montre. Inutile de la remonter plus si vous la portez immédiatement après.

Quelle est la durée de vie d’une montre automatique ?

Vous l’aurez compris, si vous portez régulièrement votre montre automatique, les mouvements du poignet permettent de faire continuellement battre son cœur. Sa durée de vie est ainsi virtuellement illimitée. Et même si vous ne l’utilisez pas, vu qu’elle fonctionne sans pile, elle pourra être « réanimée » sans intervention extérieure simplement en la remontant via sa couronne. La plupart des fabricants conseillent tout de même de faire régulièrement réviser sa montre auprès d’un professionnel agréé.

À quelle fréquence ? En moyenne, tous les 3 à 5 ans. Suivant la complexité du calibre et des matériaux utilisés (étanchéité notamment), cette opération peut prendre de quelques jours à une semaine environ. Notons que certaines montres fonctionnent pendant 10, 20 ou 30 ans, sans passer par la case révision. Mais pour garantir sa longévité, nous vous conseillons de la faire réviser régulièrement.

Comment entretenir sa montre ?

Rassurez-vous, il est inutile d’avoir un Bac+12 en horlogerie pour bien entretenir sa montre. Ce sont plutôt des conseils de bon sens qu’il faudra appliquer. Pour s’assurer de garder une montre en bonne santé, il est nécessaire de :

  • La porter de temps à autre : les montres automatiques sont faites pour être portées. Si vous laissez votre montre 10 ans dans un tiroir, il se peut qu’elle ait du mal à repartir sans une bonne révision. Nous vous conseillons donc de la porter, ou a minima de la remonter, au moins une fois par trimestre.
  • Faire attention aux chocs : il n’y a rien de pire pour une montre que de subir des chocs. Si vous faites du sport ou que vous travaillez avec des marteaux piqueurs, il est donc préférable de la laisser de côté pour éviter qu’elle prenne des chocs et qu’elle endommage son mouvement.
  • Éviter les champs magnétiques : même si de plus en plus de montres sont capables d’être protégées contre les magnétismes (aimants, chargeurs sans fil…), ces phénomènes peuvent avoir un effet négatif sur les montres, en les faisant retarder ou avancer. Nous vous conseillons de ne pas laisser votre montre en contact ou à proximité de champs magnétiques.
  • Enlever votre montre avant de la remonter manuellement : pour ne pas endommager la couronne, il est recommandé d’enlever sa montre avant de la remonter manuellement. Si vous ne le faites pas, vous pourriez désaxer la tige liée à la couronne, sans faire exprès bien évidemment. Il ne faut jamais forcer sur cette couronne !

Quelle est la précision d’une montre automatique ?

Avant de parler des montres automatiques, rappelons que ce sont aujourd’hui les montres connectées qui sont les plus précises vu qu’elles utilisent les satellites et les serveurs web pour gérer l’heure à la microseconde près. Elles affichent donc tout le temps l’heure juste. Ce sont ensuite les montres à quartz qui permettent de mieux gérer la précision de l’heure, avec quelques secondes de différence par mois (on parle de dérive).

Les montres automatiques, peu importe leur prix d’ailleurs, sont donc moins précises que les montres à quartz. Cela s’explique par l’utilisation d’un mouvement mécanique constitué en moyenne de 130 pièces. La tolérance d’erreur est donc généralement de l’ordre de -25 à +40 secondes par jour.

Certaines montres automatiques ont des mouvements certifiés par des organismes indépendants, le plus connu étant le COSC, le Contrôle officiel suisse des chronomètres, qui est une association à but non lucratif crée en 1973 qui est reconnue d’utilité publique. Son rôle ? Certifier que l’écart de marche toléré se situe entre -4 et +6 secondes par jour. En d’autres termes, la montre, une fois réglée une première fois manuellement, ne doit pas « perdre » plus de 4 secondes par jour et ne doit pas en « gagner » plus de 6.

Et voilà, vous connaissez maintenant ce qui se cache dans la jolie montre que vous adorez admirer à votre poignet. De quoi pouvoir en impressionner plus d’un lors de vos prochains dîners entre amis ou alors tout simplement, de vous endormir moins bête ce soir. Si vous possédez déjà une automatique : comment régler votre montre automatique ?

Grégory Roux A propos de

Fana de montres et de nouvelle techno, je partage sur Mr Montre mes trouvailles, mes tests et avis de montre ! PS : j'aime toutes les montres (même certaines quartz).

6 Comments
  • Avatar
    Peres
    3 février 2022 at 13 h 58 min

    Vous m’avez beaucoup aidé à faire un exposé j’espère avoir une bonne note, et si ce n’est pas le cas, vous m’avez appris beaucoup de choses. Merci

    Reply
    • Avatar
      Alexandre H.
      4 février 2022 at 9 h 44 min

      Merci 🙂 Tenez nous au courant de la note obtenue 🙂

      Reply
  • Avatar
    Michel
    10 juin 2022 at 7 h 15 min

    C’est un pur plaisir de vous lire et comprendre le cœur de ces gardes temps.
    Merci.

    Reply
    • Grégory Roux
      Grégory Roux
      10 juin 2022 at 8 h 51 min

      Merci beaucoup pour ce petit mot 🙂

      Reply
  • Avatar
    Antoine Fabiano
    28 juin 2022 at 19 h 39 min

    Bonjour Monsieur,
    Je tiens particulièrement à vous remercier car j’étais totalement candide sur le mécanisme d’un garde temps.
    Grâce à votre exposé, tout s’éclaire et enfin j’appréhenderai ce type de mécanique.
    Mille mercis.

    Reply
  • Grégory Roux
    Grégory Roux
    28 juin 2022 at 21 h 45 min

    Merci pour le petit mot, c’est sympa 🙂

    Reply
Laissez un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter hebdo

vous pouvez vous désinscrire à tout moment ;)

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque samedi, recevez le meilleur de Mr Montre directement dans votre boîte email.

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment ;)

Merci !