Oris Aquis Date Relief : Test & Avis

oris-aquis-date-relief-montre-1
Publicité
Amazon
Publicité
Ocarat

Vous êtes fan de plongeuses et vous cherchez un garde-temps qui sorte des éternelles « inspirations » de Submariner, alors cet article est fait pour vous ! Dans nos lignes aujourd’hui, un test complet de la très belle Aquis Date Relief sur bracelet acier de la maison indépendante Oris.

Avant de partir à la rencontre de cette montre et des valeurs environnementales qu’elle véhicule, intéressons-nous rapidement à l’histoire de cette marque helvétique.

C’est dans les montagnes du Jura Suisse, plus précisément à Hölstein, que Georges Christian et Paul Cattin créent la marque Oris. Les deux horlogers s’associent pour racheter l’usine d’horlogerie Lohner & Co, récemment fermée. Ils choisissent Oris en référence au nom d’un cours d’eau du nord-ouest de la Suisse. Leurs ambitions : produire des montres très qualitatives à des prix raisonnables. Des arguments qui raisonnent encore plus de 100 ans après.

De 24, Oris passe à 300 personnes en 1911. Pour faire face à son essor, la firme entame la construction de logements à Hölstein pour ses employés et plusieurs nouvelles usines à Holderbank, Como, Courgenay à Ziefenet. En se dotant d’une usine de galvanoplastie à Herbertswil, Oris débute dès 1925 la fabrication de montres-bracelets.
L’année 1938 marque d’un côté le début de la production des premiers échappements manufacture et de l’autre, le lancement de la Big Crown. Cette montre spécialement dédiée au monde de l’aviation tire son nom de cette sa « grosse couronne » qui permettait aux pilotes de la remonter et de la régler facilement avec leurs gants en cuir.

Il faudra attendre 1952 pour que la première montre automatique avec indicateur de réserve de marche voie le jour. Elle sera équipée d’un calibre 601.
En 1966, Oris lance son Calibre 645 automatique, doté de 25 rubis et d’un échappement à ancre.
En 1968 la maison commercialise le calibre 652 qui reçoit un « certificat de chronométrie » de l’Observatoire Astronomique et Chronométrique de Neuchâtel.
L’année 82 marque un véritable tournant dans le positionnement et la stratégie de la marque. Après s’être égaré quelques années dans la production de montre quartz à bas coût, Oris se repositionne vers des garde-temps de qualité, mécaniques et accessibles.
En 1984, Oris combine sa fonction « Pointer » et son fameux calendrier à aiguille centrale pour en faire sa complication « signature ».
Première complication avec phase de lune en 1991 avec l’arrivée du calibre 581 entièrement développé en interne.
En 1999 la maison Oris lance la BC3, un modèle automatique de type aviation dont le design est plus moderne et plus soigné qu’auparavant.
Le rotor rouge, symbole de la maison horlogère fait son apparition en 2002. Un an plus tard, en 2003, Oris lance sa collection Williams F1 Team en collaboration avec l’écurie de Formule 1 Williams.

Oris et la protection des océans

Depuis plusieurs années la maison Oris est impliquée aux côtés d’organisations à but non lucratif afin de sensibiliser le public aux enjeux de l’importance de l’eau sur notre planète.

Ernst Bromeis

Cette année, la maison indépendante s’engage au côté du célèbre nageur d’expédition Ernst Bromeis, qui s’est rendu au lac Baïkal en Sibérie accompagné du photographe Maurice Haas pour initier son nouvel objectif. Pour son projet baptisé « Le Miracle Bleu » Ernst projette de traverser à la nage les 800 km du lac Baïkal, l’un des plus froids et orageux de la région mais surtout le lac le plus profond du monde.

Test de la montre Oris Aquis Date Relief

La collection de montre plongeuse est chez Oris découpée en 3 séries : Les Divers, les Prodivers et enfin les populaires Aquis dont notre Date Relief fait partie.

First look : Sobre & masculine !

Le boîtier

Oris Aquis Date Relief
Oris Aquis Date Relief
Avec des dimensions de 43,5mm de diamètre, 50mm de longueur et une épaisseur totale de 13mm, cette montre est assez imposante mais reste tout de même dans les moyennes des plongeuses.

Bien qu’irréprochable, le design est relativement simple. Le boîtier est entièrement brossé à l’exception du dessus des cornes. La montre est équipée d’une lunette rotative unidirectionnelle de 120 crans. Elle possède un insert en acier mat sur laquelle sont placés en relief les index et les graduations argentés.

Oris Aquis Date Relief
Oris Aquis Date Relief

Comme on pouvait s’y attendre la couronne est vissée et gravée du logo Oris. Placée au centre du protège couronne, elle est relativement facile à prendre en main grâce à ses larges cannelures.

Oris Aquis Date Relief

En ce qui concerne le dos en acier inoxydable de cette Aquis Date Relief, il est vissé et transparent laissant apparaître la masse oscillante rouge, signature de la maison Oris. En ce qui concerne son étanchéité, elle est de 30 atmosphères, soit 300 mètres.

Le cadran & les aiguilles

C’est à travers un verre saphir, bombé sur les deux faces et traité antireflet sur la face intérieure, que l’on découvre un magnifique cadran gris soleillé.

Oris Aquis Date Relief
Oris Aquis Date Relief

Le fond est ponctué d’index en appliques polies et luminescentes. Oris a fait un très bon choix en utilisant le Luminova BG W9 qui offre une excellente lisibilité avec un rendu bleu. Le cadran est complété d’un très discret chemin de fer des minutes.

Les aiguilles chromées des heures et minutes sont assez graphiques et relativement visibles. L’aiguille des secondes quant à elle est de forme bâton et de couleur rouge vif.

Pour finir, on retrouve un guichet date à fond blanc à 6 heures qui se fond parfaitement bien dans ce cadran.
Oris Aquis Date Relief
Oris Aquis Date Relief

Le mouvement

Cette 01 733 7730 4153-07 8 24 05PEB est animé par un calibre automatique Oris 733, soit un Sellita SW 200-1 modifié. Ce mouvement 26 rubis oscille à 28’800 alternances par heure et dispose d’une réserve de marche 38 heures. C’est un calibre fiable qui trouve son inspiration dans le mouvement ETA 2824-2 tombé dans le domaine public. Niveau déviation, nous avons constaté une légère prise de retard d’environ 3 secondes par jour. Vraiment correct !

Le bracelet

Oris Aquis Date Relief
Oris Aquis Date Relief

Notre garde-temps de test est monté sur un bracelet multimaillon en acier. L’entrecorne du bracelet est de 24 mm et est équipée d’une boucle déployante avec système d’extension afin d’être portée par-dessus une combinaison de plongée.

Notez que cette montre existe avec d’autres bracelets. La 01 733 7730 4153-07 4 24 63EB et son bracelet caoutchouc noir, la 01 733 7730 4153-07 07 4 24 66EB avec un bracelet caoutchouc rouge et la 01 733 7730 4153-07 5 24 11EB avec un bracelet en cuir.

Récap technique

  • Boîtier : Acier inoxydable
  • Mouvement : Oris 733 (automatique)
  • Verre : Saphir
  • Taille : 43,5mm de diamètre
  • Épaisseur : 13 mm
  • Fond de boite: Vissé
  • Bracelet : Acier (24 mm d’entre-corne)
  • Résistance à l’eau : 23 ATM / 300 m
  • Garantie : 2 ans

Oris Aquis Date Relief

L’avis de Mr Montre sur l’Oris Aquis Date Relief

Si vous aviez aimé la série Aquis Date vous ne serez pas dépaysé. Ici, pas de grands changements à part les couleurs du cadran, le choix de bracelet et la mise en relief de la graduation de la lunette. Mais comme toujours avec Oris, ces quelques changements réalisés avec soin lui confèrent un certain caractère. Petit bémol tout de même sur l’entrecorne un peu large à notre goût et son système d’attache qui contraint le propriétaire de ce bijoux à se limiter au bracelet de la marque.

Alors, recommande-t-on cette Oris Aquis Date Relief ? Si vous cherchez une belle plongeuse, bien finie, avec une mécanique qui n’est plus à éprouver, alors OUI, il ne faut pas vous priver !

Acheter maintenant / 1800€

ARTICLES SIMILAIRES

Abonnez-vous à la NewsLetter

Chaque samedi, recevez le meilleur de MrMontre directement dans votre boîte mail.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment ;)