Zoom sur la nouvelle et première plongeuse MING 18.01 H41 - Mr Montre
Ming 18.01 H41

Zoom sur la nouvelle et première plongeuse MING 18.01 H41

Publicité
Amazon
Publicité
Ocarat

La marque indépendante MING a récemment lancé sa toute première montre de plongée, un garde-temps s’appuyant sur les prototypes Abyss Concept. Les amateurs de grandes profondeurs apprécieront les performances de ce nouveau modèle audacieux et dynamique, mais aussi sa robustesse, son aspect ultra fonctionnel doublé d’une allure très actuelle.

Cette première plongeuse MING se base sur les prototypes Abyss Concept sortis en 2019, mais jamais proposés à la vente. Ici la chose est différente puisque le modèle 18.01 H41 est cette fois bien destiné au public, et se pare de belles améliorations si l’on compare à son aînée.

MING 18.01 H41

C’est une montre qui se veut surtout fonctionnelle, sûre et polyvalente, sans pourtant oublier d’afficher une esthétique très contemporaine avec des lignes impeccables. On la portera donc au coeur des profondeurs jusqu’à 1 000 m, ce qui est assez impressionnant, mais aussi dans la jungle urbaine et dans le quotidien.

La MING 18.01 H41 intègre un boîtier de 40 mm de diamètre, pour une épaisseur de 12,9 mm. Une silhouette très fine donc pour une plongeuse, additionnée d’un poids plume de 65 g.

MING 18.01 H41

Le boîtier est en titane Grade 5, également présenté dans une version avec revêtement DLC noir. Sa conception est pensée de telle sorte à équilibrer la charge de pression, à résister à la traction et à la compression du titane Grade 5. Il est complété d’une lunette tournante unidirectionnelle de 60 clics en acier inoxydable, revêtue de Super-LumiNova X1, et d’une couronne vissée avec triple joint et indicateur de sécurité rouge. Fiabilité oblige dans les conditions sous-marines !

MING 18.01 H41
MING 18.01 H41

Sous le verre saphir de 3,5 mm d’épaisseur traité antireflet des deux côtés, un cadran composite en deux parties avec céramique HyCeram et Super-LumiNova X1 fusionné au saphir. Les aiguilles heures/minutes et la trotteuse sont en argent, là aussi remplies de Super-LumiNova X1. Vous l’aurez compris, beaucoup de matériaux lumineux et de beaux contrastes pour cette plongeuse qui assure ainsi à son porteur une visibilité très précise, quelles que soient les conditions d’éclairage. L’affichage est assez moderne avec, à la place des chiffres, une lunette de minuterie et des index bâtons. Un simple coup d’oeil suffit pour lire le temps et les informations nécessaires.

MING 18.01 H41

La MING 18.01 H41 s’attache au poignet à l’aide d’un bracelet à 5 maillons en titane Grade 5, avec boucle déployante aussi facile à verrouiller qu’à décrocher. Sur la version en titane nu, la marque propose une autre sangle en caoutchouc noir avec surpiqûres contrastées blanches, signée Jean Rousseau Paris.

MING 18.01 H41
MING 18.01 H41

Passons maintenant au mouvement. Ce modèle s’équipe d’un calibre Top grade ETA 2824-2 automatique de 25 rubis, modifié par Schwarz-Etienne pour MING, et fabriqué en Suisse. Il offre une fréquence de 28 800 alternances par heure, ainsi qu’une réserve de marche de 40 heures. Un mécanisme haut de gamme, solide et facile à entretenir.

MING 18.01 H41

À propose de MING

MING est un collectif horloger basé en Malaisie, composé de six amis passionnés par l’univers des montres, dirigé par le photographe et designer Ming Thein. Récompensée à deux reprises par le prestigieux Grand Prix d’Horlogerie de Genève, la marque indépendante propose de beaux garde-temps dans un vaste éventail de styles, misant sur la qualité des pièces, de la conception et du design. Les créations MING sont assemblées et testées en Suisse.

Prix : de 2 950 à 3 250 CHF.

ARTICLES SIMILAIRES

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque samedi, recevez le meilleur de Mr Montre directement dans votre boîte email.

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment ;)

Merci !