apple watch ecg

Santé : l’Apple Watch est-elle vraiment fiable ?

13 novembre 2020

L’Apple Watch est réputée depuis de nombreuses années déjà pour prendre soin de la santé de ses utilisateurs, et ce nomment grâce à un cardiofréquencemètre évolué qui fonctionne en interaction avec une suite logicielle associée capable de partager ses données avec des médecins. Elle a d’ailleurs été l’une des premières smartwatchs à proposer un électrocardiogramme (ECG) reconnu dans le monde médical et à détecter en avance de phase certaines pathologies cardiaques comme la fibrillation auriculaire. Mais l’Apple Watch est loin de faire l’unanimité chez les médecins si l’on en croit une récente étude américaine.

Apple Watch Series 4 Ecg

Une smartwatch qui peut remplacer un médecin ? Non, non et non !

Depuis mars 2019, toutes les Apple Watch commercialisées en France, c’est à dire les Apple Watch Series 4, 5 et 6, permettent de disposer d’une fonction ECG (électrocardiogramme) pour suivre la courbe de la fréquence cardiaque de leur titulaire. Et c’est cette fonction qui fait aujourd’hui polémique. Si elle a déjà permis de sauver un nombre impressionnant de vies, notamment en détectant bien avant le corps médical la fibrillation auriculaire, une forme courante d’arythmie qui survient lorsque les cavités supérieures du cœur ne battent plus de façon synchronisée avec les cavités inférieures, elle est faillible.

Selon une étude américaine réalisée par les chercheurs de Mayo Clinic, qui ont analysé les usages de patients qui ont porté une Apple Watch pendant 4 mois, il s’avère en effet que la montre connectée d’Apple a provoqué de nombreux « faux positifs », et donc des alertes inutiles pour inciter les utilisateurs à se rendre chez le médecin. Plus précisément, sur les 264 patients qui ont été incités à consulter un médecin grâce – ou à cause – de leur Apple Watch, seuls 30, c’est à dire près de 10 % d’entre eux ont effectivement eu un problème au cœur. Les 90 % restants se sont déplacés inutilement, engorgeant donc les salles d’attente des médecins, surtout en période de crise sanitaire.

Des alertes intéressantes uniquement pour les possesseurs d’Apple Watch âgés de plus de 22 ans

L’autre point intéressant soulevé par cette étude concerne les capteurs intégrés dans les Apple Watch qui ne fonctionnent qu’avec les utilisateurs les plus âgés. Saviez-vous que si vous avez 18 ou 20 ans, ces capteurs n’auront que peu d’utilité ? C’est d’ailleurs ce que précise Apple en tout petit sur son site Internet : « L’app ECG s’adresse aux personnes de 22 ans ou plus. Avec l’app ECG, l’Apple Watch est capable de générer un ECG qui correspond à un électrocardiogramme à une dérivation. Les notifications d’arythmie nécessitent les dernières versions de watchOS et d’iOS. Elles ne sont pas destinées aux personnes de moins de 22 ans, ni aux personnes atteintes de fibrillation auriculaire (FA) ».

Hors, bon nombre de possesseurs de smartwatchs d’Apple ne sont pas au courant de ces limitations. Et aucune mention claire n’est faite sur les Apple Watch pour préciser que certaines alertes sont inefficaces pour les patients trop jeunes. Heureusement, nous sommes là chez Mr Montre pour vous informer. Faites passer le message !

Pas de commentaire
    Laissez un commentaire

    Abonnez-vous à notre newsletter hebdo

    vous pouvez vous désinscrire à tout moment ;)

    Abonnez-vous à la newsletter

    Chaque samedi, recevez le meilleur de Mr Montre directement dans votre boîte email.

    Vous pouvez vous désinscrire à tout moment ;)

    Merci !