L’exploit de l’OMEGA Seamaster Planet Ocean Ultra Deep

OMEGA Seamaster Planet Ocean Ultra Deep
Publicité
Amazon
Publicité
Ocarat

Début 2019, l’explorateur Victor Vescovo a établi un nouveau record de plongée en atteignant la profondeur de 10 928 m dans la fosse des Mariannes. Pour cette immersion abyssale, la montre Seamaster Planet Ocean Ultra Deep d’OMEGA, qui a parfaitement résisté à la pression écrasante des fonds marins. Une véritable prouesse horlogère.

Une histoire de plongée et d’exploits

OMEGA Seamaster Planet Ocean Ultra Deep
OMEGA n’en est pas à ses débuts question plongeuses. L’aventure immersive de la marque remonte à 1932 avec le lancement de l’OMEGA Marine, première montre de plongée conçue pour le grand public.

« J’ai porté mon OMEGA Marine dans l’océan Pacifique à une profondeur de 14 m, là où la pression est deux fois supérieure à la normale. Son étanchéité à l’eau et à la poussière ainsi que sa résistance à la corrosion représentent une véritable avancée pour les sciences horlogères. » (Charles William Beebe, explorateur américain)

Ont ensuite suivi plusieurs modèles emblématiques, tous plus performants les uns que les autres, adoptés par des experts de la plongée et du terrain. Sans oublier la fameuse ligne Planet Ocean lancée en 2005.

Expédition Five Deeps

Expédition Five Deeps
Expédition Five Deeps

Pour ceux qui ne connaîtraient pas Five Deeps, il s’agit d’une expédition particulière lancée par Victor Vescovo, à savoir cinq plongées habitées au plus profond de chaque océan. En surface, le DSSV Pressure Drop est équipé d’un sonar de grande profondeur très haute fidélité. Sous l’eau, c’est le sous-marin Limiting Factor qui prend le relais. Au fond de l’océan, trois sondes réunissent d’importantes données scientifiques.
Expédition Five Deeps

La nouvelle Seamaster Planet Ocean Ultra Deep

OMEGA Seamaster Planet Ocean Ultra Deep
Bien qu’habituée aux montres de plongée professionnelle, la marque suisse a dû repartir de zéro et prendre des risques pour sa Seamaster Planet Ocean Ultra Deep. OMEGA a repoussé les limites de l’horlogerie en inventant une nouvelle technologie qu’elle pourra ensuite adapter sur d’autres modèles.

OMEGA Seamaster Planet Ocean Ultra Deep
OMEGA Seamaster Planet Ocean Ultra Deep
OMEGA Seamaster Planet Ocean Ultra Deep

Cette plongeuse affiche une carrure solide et conserve pourtant une silhouette étonnement svelte avec une épaisseur de moins de 28 mm. Conçue pour résister à des pressions extrêmes, elle intègre une structure dont le titane provient de la coque du submersible Limiting Factor. Le design du boîtier rappelle celui des hublots de sous-marins avec ici un verre saphir soudé au Liquidmetal, une technique de soudure innovante. Peu d’éléments sur le cadran qui se veut plutôt technique et lisible, sans fioritures. Au dos du boîtier, différentes informations sont gravées au laser et notamment le logo de l’expédition Five Deeps.

OMEGA Seamaster Planet Ocean Ultra Deep
OMEGA Seamaster Planet Ocean Ultra Deep

Au cours de plusieurs épreuves en laboratoire, chaque Seamaster Planet Ocean Ultra Deep a été testée pour résister à une pression extraordinaire de 1 500 bars, correspondant à 15 000 m de profondeur. Une réussite indéniable avec, à la clé, le plus haut niveau de certification de l’industrie horlogère.

Vous l’aurez compris, cette petite merveille technologique n’est pas accessible au grand public. Cependant, il y a fort à parier que ces avancées technologiques et innovations techniques seront utilisées dans les prochains développements de modèles de la Maison OMEGA.

OMEGA Seamaster Planet Ocean Ultra Deep
OMEGA Seamaster Planet Ocean Ultra Deep
OMEGA Seamaster Planet Ocean Ultra Deep

ARTICLES SIMILAIRES

Abonnez-vous à la NewsLetter

Chaque samedi, recevez le meilleur de MrMontre directement dans votre boîte mail.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment ;)