URWERK UR-100V T-Rex : la nouvelle prédatrice horlogère - Mr Montre
URWERK UR-100V T-Rex

URWERK UR-100V T-Rex : la nouvelle prédatrice horlogère

Publicité
Montre Homme
Publicité
Ocarat

Zoom aujourd’hui sur le dernier modèle de la collection 100 d’URWERK, surnommé « T-Rex ». Un nom qui va comme un gant à cette montre aux traits reptiliens, agressifs et masculins. Au programme, un design semblant sortir tout droit d’un film de science fiction, des heures vagabondes sur satellites, et une texture écailles imitant la peau d’un dinosaure. Une fois de plus, URWERK créé la surprise avec une pièce provocatrice, résolument avant-gardiste.

Pour mieux comprendre, un petit rappel sur ce poids lourd des dinosaures est nécessaire. Le Tyrannosaurus rex, dont le nom signifie « roi des lézards tyrans », est l’un des plus grands carnivores ayant foulé le sol terrien. Ce bipède carnassier au corps recouvert d’écailles mesurait alors près de 8 tonnes pour environ 4 m de haut, avec une mâchoire de 80 cm dotée de 60 dents longues et parfaitement effilées. C’est de cette grosse bête préhistorique que s’est inspirée la marque indépendante genevoise URWERK pour son dernier modèle UR-100V.

URWERK UR-100V T-Rex

La nouvelle T-Rex affiche fièrement son allure prédatrice avec un aspect organique, voire primitif, apporté par sa texture singulière. Elle est en effet pourvue d’une carapace en bronze massif ayant subi trois traitements successifs afin d’obtenir cet aspect si particulier, alliant patine subtile, motif 3D et teinte métallique aux reflets bruns. Les écailles en forme de losanges pyramidaux couvrent tout le boîtier (41 x 49,7 mm) et vont des plus grandes aux plus petites, pour un effet encore plus réaliste. Le fond se pare quant à lui d’un titane PVD noir.

URWERK UR-100V T-Rex

Sous le verre saphir dôme aplati, l’affichage interpelle. Il se compose de satellites effectuant un mouvement de rotation sur un axe central avec pour chacun, quatre index des heures. La minute est indiquées sur un secteur gradué de 0 à 60, pointé à l’aide d’une aiguille rouge. Après cela, l'aiguille rouge disparaît pour finalement réapparaître comme compteur de kilomètres. On la retrouve donc à 9h, dans une encoche qui lui permet cette fois de signaler la distance parcourue par la Terre toutes les 20 minutes au niveau de l’équateur. À 3h enfin, on peut voir la vitesse de révolution de la Terre autour du soleil (35 742 km toutes les 20 minutes).

URWERK UR-100V T-Rex

Le cadran offre une combinaison de teintes sombres oscillant entre le noir et le bronze, avec des indications jaune vif et la fameuse aiguille rouge, créant ainsi un excellent contraste. De plus, les index sont revêtus de SuperLumiNova afin de maximiser la lisibilité.

La T-Rex est montée sur un bracelet en alligator noir (on reste dans l’univers reptilien) avec boucle ardillon en bronze.

URWERK UR-100V T-Rex

Pour cette UR-100V, URWERK a utilisé un calibre UR 12.02 de 40 rubis, dont le système de remontage automatique est régulé par le système Winfänger avec hélice et engrenage planétaire. Ce mouvement offre une réserve de marche de 48 heures.

URWERK UR-100V T-Rex

Pour info, ce garde-temps est proposé en édition limitée à seulement 22 pièces.

Prix : 50 000 CHF HT

ARTICLES SIMILAIRES

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque samedi, recevez le meilleur de Mr Montre directement dans votre boîte email.

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment ;)

Merci !