Zenith Chronomaster Revival « Shadow » Inspiration d’hier, création d’aujourd’hui - Mr Montre
zenith-chronomaster-revival-shadow-7

Zenith Chronomaster Revival « Shadow » Inspiration d’hier, création d’aujourd’hui

Publicité
Amazon
Publicité
Ocarat

Mr Montre se penche aujourd’hui sur un nouveau modèle signé Zenith, dont l’essence même provient d’un chronographe oublié, récemment retrouvé. Une pièce particulière qui, de 1970 à aujourd’hui, a patiemment attendu son heure de gloire. Découvrons ensemble la sombre et rétro Zenith Chronomaster Revival « Shadow ».

La création de cette montre part d’une sorte de légende, d’un modèle seulement connu par une poignée d’élus, abandonné dans la grande histoire horlogère de Zenith. On raconte en effet qu’en 1970, un peu après le lancement du célèbre mouvement El Primero, la Maison avait imaginé un prototype de chronographe à remontage manuel avec boîtier en acier et PVD noir. Un choix plutôt original pour l’époque ! Ce garde-temps devait être produit et n’a finalement jamais été commercialisé, se transformant ainsi en anecdote, en mythe, en bruit de couloir réduit à un chuchotement hantant les archives Zenith.

Zenith Chronomaster Revival Shadow

On dit que chaque chose arrive en son temps, c’est probablement le cas ici ! En 2019, alors que la marque fête le demi-siècle de son calibre El Primero, les équipes de la manufacture décident d’explorer les documents secrets de l’horloger Charles Vermot, et tombent sur un trésor, un prototype original de ce fameux chronographe noir presque effacé des mémoires. Le moment est enfin venu pour ce modèle de sortir de l’ombre et d’accueillir la lumière qui lui est due.

Zenith Chronomaster Revival Shadow

La nouvelle Zenith Chronomaster Revival « Shadow » n’est pas une reproduction de ce prototype, mais s’en inspire très largement. Elle lui rend un hommage très contemporain, aux élégants accents vintage, dans une version monochrome.

Zenith Chronomaster Revival Shadow

Contrairement à la montre d’origine mesurant 41 mm de diamètre, cette nouveauté opte pour une taille plus petite de 37 mm, et se pare d’un boîtier sombre en titane microbillé plutôt qu’en acier. On appréciera donc la légèreté et la robustesse qu’offre ce matériau moderne.

Zenith Chronomaster Revival Shadow
Zenith Chronomaster Revival Shadow

Le cadran à fond noir s’habille pour sa part de sous-cadrans gris, d’une échelle tachymétrique grise, d’aiguilles et de marqueurs blancs rhodiés, facettés, avec traitement SuperLuminova SLN C1 affichant un beau vert dans l’obscurité. Les trois compteurs indiquent les 30 minutes à 3h, les 12 heures à 6h, et la petite seconde à 9h.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ces teintes sombres n’empêchent pas la fluidité de lecture, bien au contraire ! Les contrastes sont subtils mais bel et bien présents. L’ensemble est clair et offre un rendu très plaisant en termes d’esthétique.

Zenith Chronomaster Revival Shadow

Le bracelet est intéressant aussi, car Zenith a opté pour une sangle caoutchouc noire avec effet Cordura, surpiqûres blanches et boucle en titane assortie à la finition du boîtier. Un élément qui apporte une touche décontractée à l’ensemble de la montre.

Zenith Chronomaster Revival Shadow

À la différence du prototype qui devait fonctionner à l’aide d’un mouvement chronographe à remontage manuel, la Zenith Chronomaster Revival « Shadow » embarque le calibre automatique El Primero 4061 de la marque, avec fréquence de 36,000 VpH (5 Hz), et réserve de marche de 50 heures. Ce mécanisme se laisse d’ailleurs admirer grâce au dos transparent de la montre.

Prix : 8400 CHF

ARTICLES SIMILAIRES

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque samedi, recevez le meilleur de Mr Montre directement dans votre boîte email.

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment ;)

Merci !